Stationnement de Montréal mandate une firme du Delaware

La firme Passport obtient le mandat d’assurer la continuité du service et l’évolution de l’appli P$ Service Mobile, qui avait été développée par Lipso.PassPort, P$ Service Mobile, Stationnement de Montréal

Société en commandite Stationnement de Montréal  (SCSM) affirme que l’entreprise Passport, dont le siège social est situé dans l’État du Delaware aux États-Unis, se spécialise en technologies mobiles, en applis commerciales et en méthodes de paiement destinées à des organisations publiques et privées d’Amérique du Nord, dont les villes de Chicago, Toronto, Boston et Portland, qui feraient partie de ses clients.

Les produits de Passport incluraient des outils de paiement de stationnement, des outils de paiement de transport en commun et des outils de gestion de permis, qui fourniraient en même temps des données de soutien aux processus décisionnels des clients de l’entreprise.

Rappelons que l’application P$ Service Mobile avait été développée par l’entreprise montréalaise Lipso Systèmes en vertu d’un mandat accordé par Stationnement de Montréal en 2010, puis lancée en 2012. Lipso Systèmes appartenait à l’époque à l’éditeur Transcontinental. Elle a ensuite été intégrée à la division des solutions mobiles de TC Media.

SCSM soutient qu’un processus d’appel d’offres selon les règles d’approvisionnement de la Ville de Montréal aurait été rendu nécessaire pour trouver un mandataire « en prévision de la terminaison [en mars 2017] de l’entente actuellement en vigueur » avec TC Media.

Une mise à jour des fonctionnalités de l’application serait prévue pour le printemps 2017, mentionne le directeur général de Stationnement de Montréal, Charles Auger, dans un communiqué.

Selon la Ville de Montréal, SCSM est une entreprise privée, une filiale de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain et elle gère depuis 1994 les terrains de stationnement et le stationnement tarifé sur rue « auparavant exploités par la Ville de Montréal ». SCSM aurait obtenu en concession pour une période de 30 ans l’exploitation du stationnement tarifé sur le territoire de la Ville de Montréal. Les amendes et leur perception demeureraient, selon l’entente entre la Ville et la Chambre de commerce, du « ressort exclusif de la municipalité ».

Lire aussi:

Service de paiement mobile pour les parcomètres de Stationnement de Montréal

P$ Service Mobile : La stratégie de Stationnement de Montréal

Transcontinental acquiert Lipso

Articles connexes

Lightspeed annonce ses résultats financiers

Lightspeed Commerce, un fournisseur de plateforme commerciale centralisée destinée aux commerçants du monde entier annonçait la semaine dernière ses résultats financiers pour le trimestre clos le 30 juin 2022. De façon générale, le constat est que le retour des clients dans les magasins et les restaurants permet à la société d'enregistrer des résultats supérieurs aux prévisions.

Une étude révèle que les données obscures nuisent aux stratégies de DataOps

Quest Software, un fournisseur de logiciels de gestion de systèmes, de protection des données et de sécurité, en collaboration avec l'Enterprise Strategy Group (ESG), a publié le rapport 2022 sur l'état de la gouvernance et de l'autonomisation des données, un rapport annuel mettant en évidence les principaux défis et innovations en matière de gouvernance des données, de gestion des données et de DataOps.

SAS Hackathon 2022 : Résoudre les problèmes du monde réel à l’aide de données

C’est cette semaine que SAS annonçait les gagnants de son Hackathon 2022. Parmi 70 équipes qualifiées du monde entier et 50 soumissions, SAS a retenu 13 équipes pour leur innovation utilisant l'intelligence artificielle infonuagique Viya de SAS, Microsoft Azure et d'autres technologies. 

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.