Société des arts technologiques : financement de 3,3 millions $ de Québec

La Société des arts technologiques obtiendra une aide financière de 3,3 millions de dollars de la part du gouvernement du Québec.

SAT
Image : Getty

Le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, a annoncé l’appui financier mercredi matin, précisant que cette initiative s’inscrit dans le Programme de soutien aux organismes de recherche et d’innovation du gouvernement.

L’investissement doit permettre à la Société des arts technologiques (SAT) de poursuivre la réalisation d’un projet en immersion et de mettre en oeuvre un projet en simulation d’acoustiques.

Le projet d’immersion, appelé Immersion collective spontanée et adaptative (ICSA), se base sur les acquis obtenus au cours des trois dernières années par le Metalab, le laboratoire de recherche de la SAT.

Il vise l’utilisation d’environnements immersifs dans des lieux non conçus à cet effet pour des disciplines variées, comme l’architecture d’intérieur ou la scénographie de spectacles. L’objectif final consiste à aller au-delà des usages actuels de l’immersion en assouplissant les contraintes techniques et les besoins en expertise pour mettre en place ce type d’espace.

Le deuxième projet appuyé par le gouvernement, intitulé SAV+R, porte sur la simulation d’acoustiques en réalité virtuelle ou en réalité augmentée. Il permettra d’explorer différents types de captations sonores et visuelles afin de mettre au point de nouvelles expériences audio.

Plusieurs partenaires soutiennent les deux projets, dont l’Université McGill, HEC Montréal, le Centre national de la recherche scientifique, le Centre hospitalier universitaire de Montrée, l’École de technologie supérieure, l’École nationale de Cirque, l’Orchestre symphonique de Montréal, ainsi que certaines entreprises privées.

Fondée à Montréal en 1996, la SAT est une organisation à but non lucratif qui agit à la fois comme centre de recherche et de formation en arts numériques. Elle est connue mondialement pour son rôle actif dans le développement de technologies immersives et de réalité virtuelle, ainsi que pour son utilisation créative de réseaux à haut débit.

Le ministre Fitzgibbon estime que les investissemnents annoncés mercredi engendreront des retombées économiques pour l’ensemble de la province. « Les projets de recherche du Metalab favorisent les partenariats et le transfert de connaissances entre les milieux artistique, scientifique et technologique. L’innovation est l’une des clés d’une économie forte », a-t-il déclaré par communiqué.

Lire aussi :

Financement de 40 M$ pour Dialogue

Budget du Québec 2019 : 329 M$ pour l’IA au Québec

La réalité augmentée au secours des commerçants?

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Des ententes d’une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ dans le secteur public pour Alithya

Le Groupe Alithya annonce la signature d'ententes de service d'une valeur pouvant atteindre 10,8 M$ avec un ministère du gouvernement du Québec pour la mise en œuvre de plusieurs projets sur une période de 36 mois. Ces ententes comprennent des projets de cybersécurité, de communications radio et de migration vers le nuage, précise l’entreprise dans un communiqué qui ne précise pas de quel ministère il s’agit.

Québec offre une prime aux découvreurs de failles

Le ministre de la Cybersécurité et du Numérique, Éric Caire, annonce cette semaine le lancement du Programme de prime aux bogues, un nouvel outil pour rehausser la sécurité des actifs informatiques gouvernementaux.

Incidents embarrassants sur les sites du Gouvernement du Québec

Le Gouvernement du Québec a récemment dû faire face à des incidents pour le moins embarrassants impliquant sa présence sur le web.

18 M$ pour une plateforme d’innovation numérique et quantique

L’Université de Sherbrooke et le ministère de l’Économie et de l’Innovation du Québec s’associent pour créer la Plateforme d’innovation numérique et quantique (PINQ2). L’objectif de cette plateforme de calcul haute performance est de stimuler un écosystème de projets de recherche collaboratifs entre les scientifiques, les entreprises et les organismes et ainsi accélérer la transformation numérique du Québec.

BAnQ crée un Bureau d’expertise en gestion de l’information gouvernementale

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ), met en place un Bureau d’expertise en gestion de l’information gouvernementale. Celui-ci accompagnera les ministères et organismes dans la transformation numérique de l’état et la nouvelle réalité du télétravail. Il sera formé d’une équipe d’experts.