Skype veut entrer en Bourse


Denis Lalonde - 09/08/2010

L’entreprise de téléphonie Internet Skype veut procéder à un premier appel public à l’épargne de 100 millions de dollars américains.

L’entreprise luxembourgeoise serait inscrite en Bourse au Nasdaq. Elle n’a pas dévoilé combien d’actions seraient disponibles et n’a donc pas pu dévoiler leur prix.

La direction de Skype dit compter 124 millions d’utilisateurs qui ont effectué des appels totalisant 95 milliards de minutes durant la première moitié de 2010, dont 40% par vidéo.

Fondée en 2003 par Niklas Zennström et Janus Friis, Skype a été vendue en 2005 à l’entreprise de ventes aux enchères en ligne eBay pour un montant de 2,6 milliard de dollars américains auquel pouvaient s’ajouter des bonis susceptibles de faire grimper le prix de la transaction à 4,1 milliards de dollars.

En novembre dernier, eBay a vendu 70% de Skype pour un montant de 2 milliards de dollars à un consortium d’acheteurs dirigé par fonds d’investissement privé Silver Lake et par l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada. Le spécialiste des enchères en ligne a donc conservé une participation de 30% dans Skype.

Silver Lake, l’Office d’investissement du régime de pensions du Canada et l’investisseur Andreessen Horowitz, détiennent 56 pour cent de l’entreprise, alors que Joltid, l’entreprise des deux fondateurs de Skype, possède les 14% restants.

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Denis Lalonde

Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI).
Twitter: DenisLalonde


Google+ WWW