Siri : partenariat entre Apple et Salesforce

Apple et Salesforce misent sur la combinaison des appareils mobiles Apple et du système de gestion de la relation client Salesforce.Siri, Apple, Salesforce

Dans un communiqué, Apple affirme que l’appli mobile Salesforce pour les entreprises intégrera à partir du début de l’année 2019 des fonctionnalités de son système d’exploitation mobile iOS, par exemple Face ID, Siri Shortcuts, 3D Touch et Business Chat.

De plus, « les deux entreprises fourniront des outils et des ressources aux développeurs Salesforce pour qu’ils puissent programmer leurs propres applis natives avec le nouveau Salesforce Mobile SDK pour iOS ».

Toujours selon Apple, il est anticipé que des développeurs et des entreprises pourront bâtir et déployer des applis iPhone et iPad à partir de la plateforme Salesforce Lightning. La trousse de développement logiciel Salesforce Mobile SDK pour iOS doit rendue disponible avant la fin de 2018.

Lire aussi :

Cisco s’allie à Salesforce

Association entre Apple et Deloitte

Apple et IBM font équipe en mobilité des entreprises

Articles connexes

Amazon supprimera 18 000 emplois

Les difficultés dans le secteur des technologies aux États-Unis se poursuivent alors que Amazon, le géant du commerce électronique, annonçait hier soir que c'est finalement « un peu plus de 18 000 » emplois qui seront supprimés.

Les dirigeants de Salesforce font leurs prédictions pour 2023

Les responsables technologiques de la société de gestion de la relation client Salesforce ont partagé leurs meilleures prévisions informatiques basées sur l'analyse du marché et les perspectives des clients. Les dirigeants de Salesforce ont fourni un aperçu des principales technologies, des défis économiques et des tendances qui auront un impact sur les entreprises en 2023.

Balado Hashtag Tendances, 1er décembre 2022 — L’IA qui écrit du code, les usines Foxconn vont mal, Alexa raconte des histoires et des graphismes...

Cette semaine : l’intelligence artificielle pour écrire du code, des problèmes dans les usines d’iPhone de Foxconn, Alexa crée des histoires pour enfants et l’intelligence artificielle accélère les graphismes par ordinateur.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.