Siri : Apple présente ses excuses pour les écoutes non autorisées


Catherine Morin - 29/08/2019

Après le scandale des écoutes de Siri, révélé à la fin juillet, Apple présente officiellement ses excuses à ses clients.

Image : Getty

Le quotidien britannique The Guardian avait dévoilé, le mois dernier, l’existence d’un programme d’amélioration de l’assistant vocal consistant à écouter les interactions entre les utilisateurs et Siri sans leur autorisation.

Apple avait suspendu ces opérations dès le début août.

Dans un communiqué émis mercredi, l’entreprise de Tim Cook fait son mea culpa et s’engage à respecter de nouvelles règles pour améliorer la sécurité et la confidentialité.

Apple ne conservera plus les enregistrements des utilisateurs de Siri par défaut, et demandera explicitement à ses clients s’ils acceptent ou non, que des extraits de leur voix soit utilisés pour améliorer l’application.

Seuls les employés d’Apple pourront désormais à écouter les enregistrements. Des centaines d’employés d’entreprises sous-traitantes embauchés par Apple dans le cadre du programme d’écoute ont perdu leur contrat à la suite du scandale, selon The Guardian.

L’équipe promet aussi de supprimer tout extrait audio considéré comme un déclencheur involontaire de Siri.

Au cours des derniers mois, d’autres entreprises, comme Amazon, Google et Facebook, ont vu des pratiques d’écoute semblables dévoilées. Le cas d’Apple reste un peu plus particulier, puisque l’entreprise a fait du respect de la vie privée son cheval de bataille.

Apple avait mis cet enjeu au cœur d’une vaste campagne publicitaire plus tôt cette année, avec le slogan « ce qui se passe sur votre iPhone reste sur votre iPhone ».

« Nous n’avons pas été en mesure de respecter nos propres idéaux, et nous nous en excusons », indique le communiqué de l’entreprise.

Le fabricant du iPhone prévoit reprendre son programme d’amélioration de Siri cet automne, mais seulement après avoir procédé à tous ces changements en matière de confidentialité et de sécurité.




Tags: , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique