SherWeb brigue le mandat d’hébergement des données de l’État


Dominique Lemoine - 11/02/2019

L’entreprise SherWeb convoite le mandat d’hébergement et de traitement des données informatiques de l’État québécois.Logo de SherWeb

Selon le quotidien La Tribune, SherWeb, qui est basée à Sherbrooke, qui se spécialise en systèmes infonuagiques d’hébergement de données et qui est partenaire d’hébergement Microsoft, « ne cache pas vouloir rivaliser avec les géants comme Amazon, Google, Microsoft ou en encore IBM », y compris pour l’obtention du contrat public de stockage de 80 % des informations numériques de l’État québécois, qui doit être confié d’ici trois ans au secteur privé en sous-traitance.

« En tant qu’entreprise établie au Québec, nous avons la capacité, les ressources et les compétences pour accompagner le gouvernement du Québec vers le nuage informatique », aurait soutenu un représentant de SherWeb durant entrevue téléphonique accordée à La Tribune, après l’annonce du gouvernement de lancer un projet de transformation de 150 millions de dollars.

Le partenariat de SherWeb avec Microsoft signifie qu’elle propose à ses clients, notamment, des systèmes infonuagiques qui sont basés sur des systèmes infonuagiques Microsoft, comme Exchange, Dynamics 365 et SharePoint.

SherWeb a été fondée par Peter Cassar (chef de la direction) et Matthew Cassar (président).

Lire aussi :

Gestion des données : le gouvernement du Québec regroupe des CTI de l’État

Opposition à la sous-traitance de l’hébergement de données publiques

Deux visions sur qui devrait accomplir les contrats publics en TI




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+