Services mobiles illimités: Rogers inaugure Chatr au Canada… et bientôt à Montréal


Jean-François Ferland - 28/07/2010

Rogers amorce le service mobile illimité Chatr dans cinq villes canadiennes. Les consommateurs de Montréal doivent attendre à l’automne prochain. Chatr facturera des frais à l’utilisation pour des services optionnels ou hors des zones délimitées.

Quelques semaines après avoir annoncé son intention d’offrir un service mobile illimité aux consommateurs canadiens, Rogers Sans-fil a donné le coup d’envoi au service Chatr Sans-fil dans cinq grandes villes au Canada, soit Ottawa, Toronto, Calgary, Edmonton et Vancouver.

Chatr précise que le service sera offert « bientôt » à Montréal. Une porte-parole de l’entreprise a précisé que le service serait inauguré à l’automne 2010. Les services mobiles de l’entreprise seront offerts également dans d’autres « marchés canadiens » à court terme.

Le service Chatr de Rogers constitue une réplique aux offres de nouveaux concurrents en télécommunications mobiles illimitées, comme Public Mobile qui a amorcé son service à Toronto et à Montréal il y a quelques semaines.

Forfaits de zone

Chatr lance ainsi deux forfaits illimités, soit un forfait de voix à 35 $ par mois et un forfait de voix et de messagerie texte à 45 $ par mois. Les services inclus dans ces forfaits s’appliquent à des zones de services qui ont été délimitées par Chatr dans les villes desservies.

À l’intérieur d’une zone, pour le forfait Voix et texto illimité, des appels sortants illimités peuvent être effectués au Canada. Le forfait Voix illimité offre les appels sortants illimités seulement à l’intérieur de la province où s’est abonné l’utilisateur.

Dans les deux forfaits, les messages texte sortants sont limités au Canada et aux États-Unis. Le forfait Voix illimité inclut cinquante messages texte, mais les messages non utilisés ne sont pas reportés d’un mois à l’autre. Il en coûte 10 sous par message texte additionnel lorsque les cinquante messages inclus ont été utilisés.

À l’intérieur d’une zone Chatr, il en coûte à l’abonné du service Voix illimité 15 sous la minute pour effectuer un appel interurbain au Canada et aux États-Unis. Les abonnés du service Voix et texto illimités ne paient des frais que pour un appel interurbain vers les États-Unis.

Par ailleurs, les messages texte payants, comme les messages en itinérance, les alertes internationales et les messages relatifs au contenu et aux promotions, ne sont pas inclus dans les forfaits illimités de Chatr.

Hors zone

Hors de ces zones, l’utilisateur bascule sur le réseau national de Rogers sans interruption d’appel. L’offre de Chatr est fondée sur le réseau le réseau 3G de Rogers, qui utilise les normes GSM et HSPA+.

Hors d’une zone Chatr, il en coûte 25 sous la minute pour les appels entrants et sortants. Les tarifs interurbains internationaux et les tarifs d’itinérance internationale sont disponibles dans des pages dédiées sur le site Web du fournisseur. Chatr facture le temps d’antenne à la minute.

L’information contenue sur le site Web de Chatr porte un peu à confusion quant aux zones où s’appliquent les tarifs à l’utilisation. À un endroit, on indique que l’utilisateur profite des avantages de son forfait « tant [qu’il] se trouve dans une zone Chatr illimitée », mais à d’autres endroits, le texte évoque la zone où l’utilisateur s’est abonné (« […]ta zone Chatr[…] »). Toutefois, la porte-parole de Chatr a confirmé que le caractère illimité des services s’appliquait à l’intérieur de toute zone Chatr, et non seulement à l’intérieur de la zone où l’utilisateur s’est abonné.

Chatr précise dans son site Web qu’un appel amorcé dans une zone Chatr ne fait pas l’objet de facturation si l’utilisateur sort d’une zone durant la conversation. Toutefois, si un appel est amorcé hors d’une zone, les frais d’utilisation continueront de s’appliquer si l’utilisateur entre dans une zone Chatr durant la conversation.

Frais à l’utilisation et options

Outre les services de base illimités à frais mensuels fixes, Chatr facture des frais à l’utilisation pour des services optionnels ou pour des services utilisés hors des zones délimitées.

Pour les abonnés d’un forfait Voix illimité, il en coûte 25 sous la minute pour récupérer les messages sur une boîte vocale. Les frais de récupération des messages sont inclus pour les abonnés du service Voix et texto. Sous les deux forfaits, il en coûte 25 sous la minute lors de la configuration initiale de la boîte vocale.

Pour les deux forfaits, les services d’affichage des appels, d’appel de groupe, d’appel en attente et de renvoi d’appel constituent des options. Toutefois, le site Web de Chatr ne contient aucune information quant aux tarifs à l’utilisation qui sont exigés pour ces options. La porte-parole de Chatr indique que plusieurs de ces services sont gratuits lorsque les interlocuteurs sont à l’intérieur d’une zone, et qu’il en coûte 25 sous la minute hors des zones.

Par ailleurs, la foire aux questions du site Web de Chatr évoque des fonctions de message photo ou vidéo. Toutefois, la porte-parole de Chatr affirme que la capacité d’envoyer ou de recevoir de tels messages n’est pas encore activée. Deux appareils offerts actuellement par Chatr sont dotés de fonctions de capture de photos et de vidéos.

Observations

* Les appareils compatibles avec le réseau du fournisseur sont vendus à compter de 60 $.

* Chatr n’offre pas de service de transmission de données, mais son site Web laisse entendre qu’un service « sera offert bientôt ».

* Chatr semble viser une clientèle en jeune âge, vu l’utilisation répandue de la deuxième personne du singulier (tu) dans le contenu de son site Web. Toutefois, dans la section dédiée aux modalités de service, l’opérateur utilise la deuxième personne du pluriel (vous).

* Ni le site Web de Chatr, ni le communiqué de presse annonçant le lancement du service ne comportent de référence à Rogers Sans-fil ni à Rogers Communications, sauf à une occasion dans la section du site Web qui est consacrée aux modalités de service. Par ailleurs, la version française du site Web de Chatr comporte plusieurs coquilles.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+