Service de paiement mobile pour les parcomètres de Stationnement de Montréal

(Mise à jour) Stationnement de Montréal offre une application de paiement qui fonctionne sur trois plateformes de téléphones évoulés ou via un fureteur Web d’ordinateur ou mobile. Moyennant des frais de gestion, un automobiliste peut payer ou renouveler à distance l’utilisation d’un espace de stationnement.

L’application mobile P$ Service Mobile de Stationnement de Montréal est offerte pour les plateformes Android, BlackBerry et iOS.

Stationnement de Montréal, une société en commandite de la Ville de Montréal qui gère des espaces de stationnement municipaux tarifés, a amorcé discrètement l’offre de l’application pour les téléphones évolués P$ Service Mobile qui sert au règlement à distance des droits de stationnement pour les emplacements où le paiement s’effectue à l’aide de bornes informatisées.

L’application, qui est disponible pour les environnements mobiles Android, BlackBerry et iOS, permet d’indiquer le code alphanumérique d’un espace de stationnement, puis le temps d’occupation désiré. Lorsque le coût total de stationnement est affiché, l’utilisateur appuie sur le bouton Payer. Le montant de la transaction est débité alors du compte de carte de crédit de l’utilisateur. Outre les coûts liés aux droits de stationnement, des frais de gestion de 40 sous sont ajoutés à chaque transaction.

Également, il est possible de régler des droits de stationnement par le biais d’un fureteur Internet soit sur un téléphone mobile, soit sur un ordinateur de table, par le biais du site Web de Stationnement de Montréal.

L’emploi du service de paiement mobile de Stationnement de Montréal nécessite au préalable la création d’un compte par l’entremise du site Web de Stationnement de Montréal. L’utilisateur doit fournir son nom, le numéro de son téléphone mobile, une adresse de courriel et les informations relatives à une carte de crédit. Par ailleurs, l’utilisateur pourra recevoir un avis de fin d’une période de stationnement par le biais du courriel ou de la messagerie texte.

L’application a été développée par Lipso Systèmes, une firme montréalaise qui appartient à l’éditeur Transcontinental, en vertu d’un mandat accordé par Stationnement de Montréal en 2010.

La mise en disponibilité de l’application P$ Service Mobile a été remarquée par des internautes qui ont relayé rapidement l’information dans les réseaux sociaux. Au moment de mettre en ligne, aucune annonce officielle pour le service mobile n’avait été effectuée par Stationnement de Montréal. Toutefois, TC Media, la filiale de l’éditeur Médias Transcontinental qui est spécialisée en solutions médias et de marketing, a publié dans Twitter un message de félicitations à l’égard de l’équipe de développement de la solution mobile.

 

(Mise à jour) Un communiqué de presse officiel, qui annonce la disponibilité de P$ Service Mobile, a été publié par Stationnement de Montréal. On y apprend notamment que l’utilisateur du service recevra un avis d’expiration d’un droit de stationnement quinze minutes avant l’échéance par le biais du courriel ou de la messagerie texte.

Également, le communiqué de presse précise que les frais de gestion de 40 sous par transaction « [couvriront] les coûts de développement et d’exploitation de la nouvelle solution de paiement à distance et [assureront] le maintien et l’évolution technologique du service ».

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

MISE À JOUR – Actions collectives contre Rogers suite à la panne de vendredi dernier

Le cabinet juridique montréalais LPC Avocat a déposé une demande d’autorisation d’action collective contre le géant des télécommunications Rogers Communications en raison de la panne de son réseau vendredi dernier qui a privé bon nombre de Canadiens de service durant au moins 15 heures.

Bell lance un service Internet 3 gigabits dans la ville de Québec

Bonne nouvelle pour les résidents de la ville de Québec : Bell lance aujourd’hui un service Internet pure fibre qui permet des vitesses de téléchargement de 3 Gbit/s. La vitesse de téléversement de ce service est également de 3 Gbit/s.

Financement de 30 M$ pour Amilia afin d’accélérer la transformation numérique du secteur récréatif

Amilia, une entreprise technologique montréalaise fondée en 2009 œuvrant dans le secteur du commerce électronique pour les activités récréatives, annonce un nouvel investissement de 30 millions de dollars du Fond de croissance des entreprises du Canada (FCEC), d'Exportation et développement du Canada (EDC) et d'Investissement Québec (IQ). 

Telus investira 11 G$ et créera 7 000 nouveaux emplois au Québec

Telus annonce aujourd’hui des investissements de 11 milliards de dollars sur quatre ans dans son infrastructure réseau, dans ses activités opérationnelles et dans le spectre au Québec. Elle s’engage de plus à investir 70 milliards de dollars à l’échelle du Canada d’ici 2026.

Plus de 7,5 G$ de Québec pour « inventer, développer, commercialiser »

Le gouvernement du Québec annonce la Stratégie québécoise de recherche et d'investissement en innovation 2022-2027 sous le thème « Inventer, développer, commercialiser ».