Serveurs monofonction de sécurité : Croissance mondiale au premier trimestre de 2012

La firme IDC estime que le marché des serveurs monofonction de sécurité a produit des revenus de 1,9 milliard de dollars américains lors du premier trimestre de 2012.

Selon la firme d’analyse et de recherche IDC, les revenus mondiaux du marché des serveurs monofonction de sécurité auraient augmenté de 9,7 % en comparaison avec les revenus qui avaient été produits lors du premier trimestre de 2011.

Durant le trimestre, selon IDC, 511 220 serveurs monofonction de sécurité auraient été livrés à l’échelle mondiale, soit 12,9 % de plus qu’au trimestre correspondant de 2011.

Le fournisseur Cisco, avec des revenus de 346 millions de dollars américains, aurait eu 18,4 % des revenus du marché des serveurs monofonction de sécurité lors du trimestre, devant Check Point (238 millions de dollars américains et 12,7 % des revenus du marché), Juniper (152 millions de dollars américains et 8,1 % des revenus du marché) et McAfee (112 millions de dollars américains et 6 % des revenus du marché).

Revenus selon les fonctions

Au premier trimestre de 2012, 28,5 % des revenus des fournisseurs de serveurs monofonction de sécurité étaient associés au segment des produits de gestion convergente des menaces (unified threat management), où les revenus ont augmenté de 12,2 % depuis le premier trimestre de 2011. 28,3 % des revenus trimestriels étaient associés au créneau des produits combinant un pare-feu et un réseau privé virtuel, tandis que 7,9 % des revenus des fournisseurs sont associés aux solutions de pare-feu uniquement.

17,7 % des revenus trimestriels des fournisseurs de serveurs monofonction de sécurité étaient associés aux produits de gestion du contenu, 16,2 % aux systèmes de prévention des intrusions et 1,4 % aux systèmes de détection des intrusions.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

Nul besoin de délaisser PowerShell mais il faut le configurer correctement

Les cybercriminels ont exploité les faiblesses de l'utilitaire de script PowerShell de Windows pendant des décennies. Mais les agences de cyberrenseignement des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Nouvelle-Zélande affirment que le désactiver n'est pas la solution.

Okta gèrera désormais les appareils des tiers accédant à ses outils

Le fournisseur de gestion d’identité et d’accès Okta affirme qu'un cybercriminel a accédé aux données de seulement deux clients, et non 366 comme on le craignait à l'origine, après le piratage d'un ordinateur chez un fournisseur de support tiers par le gang d'extorsion Lapsus$.

Des CV infectés envoyés à des recruteurs, prévient eSentire

Des chercheurs de eSentire indiquent dans un rapport que des entreprises canadiennes sont parmi les cibles récentes de logiciels malveillants propagés dans des Curriculum-Vitae envoyés avec des demandes d’emploi.

L’avis d’un expert pour le jour de gestion de l’identité

Il y a deux semaines, la maison-mère de l’application de transfert de fond nommée CashApp a commencé à aviser ses plus de 8 millions de client et employés que leur noms et leurs informations de courtage avaient été volés par un ancien employé.

Restrictions technologiques contre la Russie

Le Conseil de l'Union européenne impose depuis vendredi des restrictions sur les exportations en Russie de produits qui « pourraient contribuer à l’amélioration technologique de son secteur de la sécurité et de la Défense ».