Seneca va offrir des formations en informatique avec Microsoft

Seneca College veut aider ses étudiants et diplômés à approfondir leur expertise numérique en offrant des ateliers Microsoft Azure Fundamentals, en collaboration avec Microsoft Canada.

Image : iStock

Ces ateliers virtuels gratuits, dont près de 6 000 étudiants canadiens vont pouvoir profiter, mettent l’accent sur l’informatique en nuage, l’intelligence artificielle (IA), l’analyse de données et les outils de productivité. Autant de compétences qui serviront à soutenir la reprise économique post-pandémie.

Seneca formera ainsi au numérique des gens avec des carrières et des bagages professionnels différents lors de ces cours, qui commenceront ce mois-ci et s’étendront jusqu’à la fin juin.

Pour offrir ces ateliers, Seneca a notamment collaboré avec RBC et profité de RBC Future Launch, un fonds de 500 millions de dollars destiné à soutenir la jeunesse canadienne dans sa formation professionnelle.

Avant la pandémie, le Information and Communications Technology Council estimait que la demande en talents ayant les compétences numériques au Canada atteindrait 305 000 personnes d’ici 2023. Alors que la transformation digitale s’accélère, ceux qui ont perdu leur emploi pendant la crise doivent désormais acquérir de nouvelles compétences numériques.

« La pandémie a accéléré la transformation digitale dans toutes les industries, ce qui entraîne une augmentation de la demande en informatique en nuage, en données et en IA, indique Kevin Peesker, président de Microsoft Canada. Pour répondre aux besoins de l’économie numérique en hausse et donner aux Canadiens les compétences pour profiter d’opportunités professionnelles, l’industrie et les entités académiques doivent travailler ensemble et ainsi développer l’innovation. »

Articles connexes

Bell branchera 117 000 clients de plus à son réseau de fibre optique en Ontario

Bell annonçait à la fin de la semaine dernière un investissement de plus de 650 M$ pour le déploiement de son infrastructure à large bande en Ontario. S'inscrivant dans le cadre du Plan Internet haute vitesse de l'Ontario, il s’agit d’un partenariat avec le gouvernement de l'Ontario qui de son côté investit 484 M$. Ce sont plus de 177 000 foyers et entreprises qui pourront profiter du nouveau service. 

Partenariat entre Druide et Amisgest

Les entreprises québécoises Druide informatique, éditeur du logiciel de correction Antidote, et Amisgest Technologie, un éditeur de logiciels destinés aux services de garde annoncent aujourd’hui l'intégration d'Antidote Web de Druide au journal de bord numérique À petits pas de Amisgest, une application destinée aux services de garde pour assurer le suivi du développement des enfants.

La CDPQ investit 75 M$ US dans l’américaine CleverTap

CleverTap, une entreprise de Mountain View en Californie qui propose des logiciels-services (SaaS) pour l’engagement et la fidélisation de la clientèle a signé des ententes d’une valeur de 105 M$ US dans le cadre d’une ronde de financement de série D menée par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) qui s’est engagée à investir 75 M$ US.

Des employés de Twilio victimes de textos prétendant provenir du service informatique

Des employés de Twilio sont tombés dans le piège d'une escroquerie par hameçonnage par SMS la semaine dernière, répondant à des messages prétendant provenir du service informatique de l'entreprise qui ont compromis leurs informations d'identification et conduit au vol de données client.

BMO veut combler le fossé de la main-d’œuvre technologique en attirant des candidats de tous les horizons

BMO Groupe financier (BMO) s'engage à se concentrer sur le recrutement et l'intégration de professionnels de la technologie issus de divers horizons afin de combler son déficit de main-d'œuvre technologique et de répondre aux besoins d'une population diversifiée dans une nouvelle ère de travail.