Semi-conducteurs : Intel se rapproche de mettre la main sur Tower Semiconductor


Dominique Lemoine - 15/02/2022

Intel et Tower Semiconductor se sont entendus sur un accord définitif qui prévoit l’acquisition de Tower par Intel en échange de 5,4 milliards de dollars.

Selon un communiqué conjoint, cette acquisition doit permettre à Intel d’accroître ses opérations mondiales de fonderie de bout en bout, afin de « répondre à la demande de semi-conducteurs », dans le cadre de sa stratégie IDM 2.0 de capacité manufacturière.

Intel est un fournisseur technologique basé à Santa Clara en Californie, tandis que Tower est un fabricant israélien de semi-conducteurs et de circuits intégrés.

« L’acquisition accélère le parcours d’Intel pour devenir un fournisseur de services et de capacités de fonderie à l’échelle mondiale, qui offre l’un des plus larges portefeuilles de technologies de l’industrie », selon Intel.

Une complémentarité est anticipée entre les noeuds produits par Intel, les capacités manufacturières d’Intel et les technologies spécialisées de Tower.

« Le portefeuille de technologies spécialisées de Tower et sa portée géographique contribueront à développer les capacités de fonderie d’Intel et à s’approcher de notre objectif de devenir un fournisseur majeur de capacités de fonderie à l’échelle mondial », a déclaré Pat Gelsinger, PDG d’Intel, par communiqué.

Lire aussi :

Fabrication locale de semi-conducteurs visée avec une loi fédérale aux États-Unis

Québec lance des zones de collaboration entre entreprises et chercheurs

Le Conseil canadien des semi-conducteurs veut produire à l’intérieur des frontières




Tags: , , , , , , , , , , ,