Sécurité : douze cyberarnaques du temps des fêtes

Pendant la période de magasinage en ligne du temps des fêtes, les consommateurs devraient être attentifs à douze types de cyberarnaques en particulier, rapporte Computer Dealer News.Illustration du concept de sécurité et d'un écran tactile

Ces douze cyberarnaques ont été répertoriées par l’éditeur de solutions de sécurité McAfee, qui appartient à Intel Security et qui soutient que les Canadiens ne sont pas moins vulnérables que les autres aux cyberarnaques et aux programmes malveillants.

En effet, selon McAfee, les hébergeurs du Canada arrivent au troisième rang en matière d’hébergement de domaines Internet et de faux sites Internet qui sont utilisés pour l’hameçonnage, c’est-à-dire l’utilisation de l’identité et de l’apparence d’un commerce (son site Internet et/ou son courriel) pour soutirer et voler aux consommateurs des informations personnelles et bancaires.

Les onze autres cyberarnaques pour soutirer des informations incluent les offres trompeuses de prix alléchants et de cadeaux par courriel, les œuvres de charité suspectes, les vulnérabilités des systèmes informatiques de point de vente, les téléchargements d’applications mobiles thématiques du temps des fêtes, les cartes de souhaits virtuelles et les revues de l’année qui proviennent de sites méconnus et qui exigent le téléchargement d’un logiciel, les réseaux et les logiciels espions en voyage, les imitations d’appels de sécurité de personnel bancaire, ainsi que le copiage de carte de guichet automatique.

Lire l’article au complet sur le site de Computer Dealer News, une publication sœur de Direction informatique (en anglais)

Lire aussi :

Sécurité : la médiatisation de la fraude inquiète les consommateurs

Débat : sommes-nous des copieurs ou des génies en commerce électronique?

Articles connexes

Le nom du Centre antifraude du Canada utilisé dans une campagne d’hameçonnage

Le nom du Centre antifraude du Canada (CAFC), un organisme qui collige pour la police les rapports de fraude de tous types, est utilisé pour une escroquerie par hameçonnage.

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Le Canada demande au G7 un groupe de travail sur la cybersécurité

Face à ce qu'il appelle les « cyberactivités malveillantes » de la Russie dans sa guerre contre l'Ukraine, le Canada exhorte les pays du G7 à créer un groupe de travail pour partager les meilleures pratiques en matière de cybersécurité afin de protéger leurs infrastructures essentielles de TI et de télécommunications.

L’état de l’identité numérique au Canada

L'identité numérique arrive au Canada, soulevant une foule de questions de même que certaines préoccupations des défenseurs de la vie privée. De nombreuses provinces et le gouvernement fédéral ont lancé des initiatives d'identité numérique pour simplifier et sécuriser l'accès aux services gouvernementaux.

Le Canada devrait limiter l’utilisation de la reconnaissance faciale

Les commissaires à la protection de la vie privée fédéral, provinciaux et territoriaux du Canada déclarent que le Parlement devrait limiter l'utilisation par la police canadienne de la technologie de reconnaissance faciale à des circonstances étroitement définies telles que les crimes graves, ont déclaré aujourd'hui.