Sécurité de l’information publique : mandat du CSPQ pour In Fidem


Dominique Lemoine - 26/10/2017

In Fidem obtient un contrat en gestion de la sécurité de l’information auprès du Centre de services partagés du Québec.In Fidem, Centre de services partagés du Québec

In Fidem, une entreprise basée à Montréal et Québec qui se spécialise en gestion de la sécurité de l’information, affirme que le mandat d’une durée de trois ans implique la fourniture de services de sécurité de l’information et de cybersécurité à des équipes en place du Centre de services partagés du Québec (CSPQ).

Le CSPQ est responsable de proposer des services et des outils matériels, informationnels et communicationnels à l’ensemble de l’administration publique du Québec, dont les ministères. Il peut aussi prendre en charge partiellement ou complètement des infrastructures d’organismes publics qui sont notamment liées aux télécommnucations ou au traitement informatique.

Selon In Fidem, ce mandat répond à des besoins reliés à une « évolution des menaces technologiques » et à une « nécessité de répondre à la Directive sur la sécurité de l’information gouvernementale ».

Cette dernière est en vigueur depuis le 15 janvier 2014 et elle s’applique aux organismes publics. Un de ses objectifs serait de « veiller à la sécurité de l’information qu’un organisme public détient dans l’exercice de ses fonctions, que la conservation de cette information soit assurée par lui-même ou par un tiers », selon le Secrétariat du Conseil du trésor.

Lire aussi :

Bris de confidentialité au Centre de services partagés du Québec

Mobilité : contrat de six à dix ans pour Québec auprès de Rogers et Telus

Québec met en place un courtier en infonuagique

Dernier cri et meilleur prix absents d’achats regroupés en TI




Tags: , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+