Seanix renaît de ses cendres


Jean-François Ferland - 30/03/2009

Une entité au nom similaire à la raison sociale du fabricant en difficulté aurait racheté les actifs associés aux ordinateurs personnels. Des ressources pour les clients et les revendeurs ont été réactivées en ligne. Or, certaines modalités des centres de service autorisés auraient été modifiées.

La saga du fabricant d’ordinateurs personnels Seanix de la Colombie-Britannique a entamé un nouveau chapitre.

Depuis la mi-mars, un message rédigé en anglais annonce sur le site Web de Seanix que « Seanix Technology Canada Ltd. » a pris le contrôle des activités commerciales de fabrication d’ordinateurs personnels par le biais de l’achat de « certains actifs ».

Or, l’appellation complète de l’entité commerciale qui était en mauvaise posture financière était « Seanix Technology Inc. ». Ainsi, les seules différences entre l’ancienne et la nouvelle dénomination sociale du fabricant consistent en l’ajout du mot « Canada » et l’utilisation du terme limited, soit une variante de « incorporé »

Le message inscrit sur le site Web de Seanix précise que, bien que Seanix Technology Canada Ltd. n’assume aucun passif de Seanix Technology Inc., elle honorera la garantie par retour au fabricant (depot warranty) qui a été vendue directement par l’ancienne entité ou par l’entremise d’un centre de dépôt autorisé.

Les autres contenus de description des produits de l’entreprise n’ont pas été réactivés.

Ressources partielles

Sur le site Web, on peut remarquer la présence d’un nouveau numéro de téléphone général.

D’autre part, trois hyperliens ont été ajoutés à l’intention des clients et des revendeurs. Le premier, mène à une section consacrée au service et au support, qui est offerte en anglais et en français.

Cette section mène à une page Web qui fournit des détails sur la garantie du fabricant, à une page consacrée aux téléchargements de fichiers (seulement accessible par l’entrée du numéro de série d’un ordinateur) et à un formulaire de soumission d’une question à l’équipe de soutien technique de Seanix.

La deuxième section est réservée aux partenaires de revente et service. La troisième section, dont l’accès est également limité semble être consacrée au soutien en ligne pour l’obtention d’une autorisation de retour d’article.

Toutefois, les hyperliens des menus de navigation qui sont situés à la gauche de ces pages donnent encore des messages d’erreur de base de données. Dans la version française de la page du soutien des clients, un hyperlien menant à une liste des centres de service, non présent dans la version anglaise, ne fonctionne pas.

Des partenaires laissés en plan?

Si Seanix Technology Canada affirme avoir pris la relève de Seanix Technology pour les activités d’assemblage du matériel informatique, il appert que la nouvelle entité ne remboursera pas, pour l’instant, certaines tâches déjà effectuées par les centres de service.

Un mémo rédigé en anglais qui a été transmis à la mi-mars aux centres de service autorisés, dont Direction informatique a obtenu copie d’une source qui préfère demeurer anonyme, Seanix Technology Canada a avisé ses partenaires de services qu’elle ne rembourserait pas les travaux de garantie réalisés sur des ordinateurs vendus par Seanix Technology.

« Cela ne veut pas dire que Seanix Technology Canada ne le fera pas dans le future, cela signifie seulement que nous n’avons pas les moyens de vous rembourser à ce moment, mais nous voulons nous assurer de pouvoir vous fournir des pièces pour que vous puissiez continuer à offrir du service aux clients », indique le mémo.

De plus, le document indique que l’option de garantie sur place ne sera plus offerte par le fabricant. « [Pour les] revendeurs qui souhaitent vendre une garantie sur place, veuillez vendre, financer et maintenir vos propres options de garantie sur place », précise-t-on en indiquant que dorénavant le fabricant aurait recours seulement à la garantie par retour autorisé.

En clair, la garantie applicable serait limitée aux réparations des produits envoyés chez un revendeur autorisé ou chez le fabricant même, alors que la nouvelle entité qui exploite la marque Seanix ne veut plus payer pour les réparations effectuées chez le client.

Il nous a été impossible d’obtenir des précisions supplémentaires de la part de la personne qui a transmis une copie du mémo.

Nouvel emplacement

Jusqu’à son déménagement annoncé sur son site Web, le siège social et le centre d’assemblage de Seanix étaient situés sur la rue Elmbridge à Richmond. Depuis l’annonce de son déménagement, aucune coordonnée n’a été affichée quant au nouvel emplacement des bureaux de l’entreprise.

Selon le mémo transmis aux partenaires de service autorisés, l’adresse fournie pour le retour autorisé du matériel est située sur la Place Vanier à Richmond, dans un local autrefois occupé par un fabricant de produits d’emballage par un grossiste en produits informatiques.

Or, ce nouveau local se trouve à proximité de la Place Delf, où Seanix a déjà exploité son siège social et son centre d’assemblage. Plusieurs entreprises oeuvrant dans les TIC sont exploitées dans ce coin du parc industriel de la municipalité.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+