Scale AI lance trois nouvelles chaires de recherche


    Marie Pâris - 16/06/2021

    La supergrappe en intelligence artificielle (IA) Scale AI créé trois nouvelles chaires de recherche en IA avec pour objectif d’attirer et retenir certains des plus grands chercheurs de ce secteur et favoriser le développement des talents dans les universités.

    Image : Getty

    Bénéficiant d’un fonds de 2 M$, financé à parts égales par Scale AI et les institutions universitaires, chacune de ces chaires consacrera ses recherches à l’application de l’IA à différentes dimensions des chaînes d’approvisionnement.

    La première chaire de recherche, consacrée à la mobilité et la logistique urbaines et créée par HEC Montréal, se penchera sur les enjeux climatiques que vivent les grandes villes en raison des besoins de mobilité urbaine. La professeure titulaire est Carolina Osorio. Polytechnique Montréal a pour sa part confié sa chaire de recherche sur les chaînes d’approvisionnement pilotées par les données au professeur Thibaut Vidal. De son côté, l’Université de Toronto crée la chaire de recherche sur les algorithmes axés sur les données pour les chaînes d’approvisionnement modernes, dont le titulaire est le professeur Elias Khalil.

    « La création de plusieurs chaires universitaires est un incitatif incomparable pour attirer les meilleurs talents en IA et stimuler l’émergence de nouvelles applications, a commenté Julien Billot, directeur général de Scale AI. Les trois universités qui bénéficieront du programme de chaires se sont démarquées par leur soif et capacité à intégrer l’écosystème de l’IA de manière compétitive. Je suis certain que l’impact scientifique et économique de leurs apports sera considérable et va avoir un effet d’entraînement sur l’ensemble du milieu! »

    D’ici 2023, Scale AI aura contribué à la mise sur pied d’une dizaine de chaires de recherche en IA partout au Canada, pour des investissements totalisant 20 M$.