SAS et Microsoft unissent leurs forces

La société de gestion et d’analyse de données SAS a annoncé lundi un partenariat avec Microsoft. Cette entente permettra notamment l’optimisation de l’offre Viya pour Azure de SAS, ainsi que l’intégration de plusieurs solutions SAS dans Microsoft Azure et Dynamics 365.

Établie en Caroline du Nord, SAS compte parmi ses clients des dizaines d’organisations inscrites au Fortune 1 000 (le palmarès des 1000 plus grandes entreprises américaines en matière de chiffre d’affaires), dont Discover, Honda, HSBC et Nestlé.

SAS aide ces sociétés à transformer leurs données en informations exploitables. Plusieurs de ces entreprises collaborent aussi avec Microsoft.

SAS va là où se trouvent les données, et les organisations envoient de plus en plus souvent leurs données dans des systèmes infonuagiques comme Microsoft Azure. Cette tendance devient encore plus évidente à l’ère de la COVID-19 et du télétravail.

« Nous avons choisi Microsoft comme premier fournisseur d’informatique en nuage, car un grand nombre de nos clients ont migré vers Microsoft Azure », a indiqué Doug McLaren, directeur des alliances pour SAS Canada, à nos collègues d’IT World Canada.

Environ 60 % des partenaires de SAS Canada sont également des partenaires de Microsoft Azure, a ajouté M. McLaren.

Le vice-président de Microsoft, Ulrich Homann, estime que ce partenariat aidera certaines entreprises à valoriser rapidement des données inutilisées, stockées dans des feuilles de calculs (spreadsheets). « Ces données perdent de leur valeur au fil du temps », a-t-il précisé.

Steve Holder, directeur de la stratégie et de l’innovation chez SAS Canada, a expliqué que ce genre de problème persiste parce que plusieurs organisations restent « coincées dans leurs vieilles habitudes » et, par conséquent, évaluent mal leurs besoins en matière d’informatique en nuage.

Selon Steve White, vice-président, canaux de distribution et alliances chez IDC, ce partenariat entre un leader dans le domaine de l’analyse et un chef de file dans le domaine de l’infonuagique constitue une alliance stratégique intéressante.

« SAS prévoit d’intégrer l’ensemble du portefeuille de Microsoft en matière d’informatique en nuage (Azure, Microsoft 365, Dynamics 365 et Power BI), ce qui offre de nombreuses possibilités de solutions communes », a-t-il expliqué.

Ces nouvelles opportunités pourraient s’avérer fort avantageuses pour les partenaires de distribution canadiens dont la clientèle utilise des applications provenant des deux fournisseurs.

SAS a annoncé officiellement le partenariat lors du Forum mondial SAS 2020, qui s’est déroulé de façon virtuelle en raison de la pandémie.

Catherine Morin
Catherine Morin
Éditrice - Direction Informatique

Articles connexes

Adastra lance un centre d’innovation en IA à Montréal

Adastra, un fournisseur mondial de solutions de données et d'analyse, annonce le lancement à Montréal d'un centre mondial d'innovation en IA afin d’accélérer le développement et l'adoption de solutions d'affaires basées sur l'IA, en utilisant des solutions de Microsoft telles que Microsoft Azure OpenAI Service.

AWS re:Invent attire l’attention, avec l’infonuagique, la cybersécurité et l’IA au centre des préoccupations commerciales

Alors que sa conférence re:Invent s'ouvre cette semaine à Las Vegas, AWS fera valoir qu'elle joue également un rôle de premier plan dans la transformation qui se situe au carrefour de l'intelligence artificielle, de l’infonuagique et de la cybersécurité.

La saga OpenAI se termine sur un accord pour réintégrer Sam Altman au poste de PDG

Le PDG déchu d'OpenAI, Sam Altman, retrouvera son poste au sein de l'entreprise, a déclaré OpenAI dans une publication sur X (anciennement Twitter).

Investissements majeurs de 500 M$US de Microsoft au Québec

Au cours des deux prochaines années, Microsoft investira 500 millions de dollars américains dans l'expansion de son infrastructure infonuagique et d'intelligence artificielle à grande échelle au Québec.

Microsoft parsème du Copilot partout au Ignite 2023

La semaine dernière, dans le cadre de son événement Ignite, Microsoft a brandi son couteau suisse Copilot, embarquant l'assistant d’IA dans l'ensemble de ses produits et services.

Emplois en vedette

Les offres d'emplois proviennent directement des employeurs actifs. Les détails de certaines offres peuvent être soit en français, en anglais ou bilinguqes.