Santé, bonheur et succès dans vos… technologies !


Jean-François Ferland - 06/01/2006

Avec une nouvelle année qui s’amorce les bons voeux sont de mise. Pourquoi ne pas se souhaiter le meilleur au sujet des technologies de l’information ?

Adieu 2005, bienvenue 2006 ! Dès le retour au bureau, comme à l’accoutumée, collègues, confrères et consœurs se serrent la pince et se souhaitent de belles et bonnes choses pour les mois à venir. Aux souhaits personnels et professionnels, pourquoi ne pas joindre des souhaits de bienfaits technologiques ?

Aux directeurs technologiques, nous pourrions souhaiter que le ou les projets choisi(s) apporteront une valeur ajoutée aux activités de l’organisation et que les budgets appropriés seront alloués. Souhaitons aussi que les activités quotidiennes ne soient pas perturbées et que les projets soient complétés dans les délais.

Aux administrateurs de réseaux, nous pourrions souhaiter une accalmie au niveau des attaques provenant d’Internet, tant des virus, des vers ou des chevaux de Troie que des tentatives de blocage des sites Web ou d’intrusion aux fins d’espionnage. Souhaitons également pour eux que les utilisateurs n’engorgent pas inutilement les accès à la Toile ou aux serveurs et qu’ils gèrent efficacement leurs boîtes de courriel et leurs dossiers pour n’utiliser qu’une quantité raisonnable d’espace disque.

Aux ingénieurs de systèmes et d’applications, nous pourrions souhaiter qu’ils aient la clairvoyance nécessaire pour bien concevoir leurs nouveaux projets du premier coup et éviter d’ériger des composantes fragiles telles que celles de Numérobis dans Astérix et Cléopâtre. Aux programmeurs et aux analystes, nous leur souhaitons autant une codification efficace que l’absence de demandes d’ajouts de fonctionnalités intempestives…

Aux techniciens informatiques, nous pourrions souhaiter que les utilisateurs qu’ils dépannent ne causent pas de cataclysmes sur leurs ordinateurs ou sur les serveurs et qu’ils puissent exprimer leurs problèmes de façon claire et précise. Souhaitons aussi que les projets de migration se réalisent sans anicroche et qu’ils puissent quitter leurs bureaux à des heures raisonnables !

Souhaitons également que les développeurs des systèmes d’exploitation, des applications et des outils de protection dont ils s’occupent leur fournissent rapidement les mises à jour, les rustines et les définitions qui permettront de colmater les failles et de corriger les faiblesses des systèmes informatiques.

Aux acheteurs et aux administrateurs de contrats, nous pourrions souhaiter que les promesses formulées par les fournisseurs de produits et services technologies et les impartiteurs se concrétisent. Souhaitons aussi que les changements et les modifications qui devront être effectués en cours d’année soient réglés prestement, et que la fameuse réplique « Ah, ce n’est pas dans le contrat ! » ne soit jamais prononcée par un fournisseur…

Aux utilisateurs finaux, nous pourrions souhaiter l’attribution de postes de travail rapides et performants qui permettront d’effectuer les tâches quotidiennes avec une efficacité accrue. Souhaitons également que l’utilisation de nouveaux logiciels se fasse sans heurts, autant pour leur propre bien que pour celui des clients qu’ils desservent.

Souhaitons aussi, à ceux qui le désirent chèrement, que leurs patrons donnent le feu vert pour le remplacement des applications précambriennes à affichage bicolore en caractères ASCII. Souhaitons toutefois que les applications de remplacement soient faciles à maîtriser et qu’elles tiennent le coup lorsqu’il sera temps de les utiliser!

Enfin, souhaitons à tous ces gens d’avoir le temps de consulter avec attention et entrain leur publication technologique québécoise favorite, autant dans sa version papier qu’en format électronique !

De la part de notre équipe, nos meilleurs vœux pour 2006 !




À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+