Sans fil : Bell mise sur les revenus de consommation de données


Dominique Lemoine - 02/11/2017

Les revenus de Bell qui sont tirés de ses services sans fil ont augmenté de 11,2 % au troisième trimestre 2017 par rapport au troisième trimestre 2016, pour atteindre 1,9 milliard de dollars.

Applications mobiles

Photo : Getty

Le conglomérat des télécommunications BCE, qui est notamment composé de ses filiales Bell et Bell Aliant, affirme que cette hausse reflète notamment la croissance de sa clientèle d’abonnés à des services postpayés, l’augmentation de son revenu moyen par utilisateur et le fait que les abonnés « adoptent des forfaits à prix plus élevés favorisant l’utilisation accrue des services de données ».

Par contre, BCE mentionne aussi, dans le cadre de la divulgation de ses résultats financiers pour son troisième trimestre 2017, que ses revenus générés par la vente de produits ou de matériel liés au sans fil sont restés « inchangés » par rapport au troisième trimestre 2016, notamment en raison d’offres promotionnelles sur les téléphones multifonctions.

BCE ajoute avoir observé un ajout net de 117 182 abonnés à ses services sans fil postpayés, une hausse de 9,2 %.

Pour l’ensemble de ses activités entre les mois de juillet et septembre 2017, BCE fait état de revenus trimestriels en hausse de 5 % pour atteindre 5,7 milliards de dollars et d’un bénéfice net trimestriel en hausse de 2,1 % pour atteindre 817 millions de dollars.

Lire aussi :

BCE mise sur une migration des entreprises

Hausse des revenus annuels chez BCE

SMS payants non sollicités: Bell remboursera 11,82 millions de dollars




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+