Samsung sur le marché de la fabrication de puces de cryptominage?


Dominique Lemoine - 31/01/2018

Le conglomérat coréen aurait commencé à fabriquer des puces de circuits intégrés spécifiques pour le minage de cryptomonnaie.cryptomonnaie, cryptominage

Le site de nouvelles TechCrunch sur l’industrie de la technologie rapporte avoir reçu la confirmation par Samsung qu’il se serait lancé dans la fabrication de puces qui permettent le minage de cryptomonnaie, par exemple bitcoin. Le minage est utilisé pour valider, par calcul informatique et par blocs, les transactions d’un réseau d’un cryptomonnaie.

Un porte-parole de Samsung n’aurait cependant pas fourni à TechCrunch plus d’informations au sujet des clients des activités de fonderie du géant technologique liées à ces puces.

Sur la base d’informations tirées d’un média coréen, TechCrunch affirme qu’un partenaire de distribution chinois pourrait être impliqué et rappelle que Samsung est déjà impliqué dans la fabrication de puces de processeurs graphiques, qui sont parfois utilisés pour le minage de cryptomonnaie.

Le marché des circuits intégrés spécifiques aux cryptomonnaies serait déjà notamment occupé par les entreprises chinoises Bitmain et Canaan Creative, ainsi que par l’entreprise TSMC, de Taïwan, dont les revenus trimestriels auraient augmenté de 350 à 400 millions de dollars en raison de « l’explosion de la cryptomonnaie ». Selon TechCrunch, Samsung deviendrait ainsi un rival commercial de TSMC sur ce marché. Samsung produit aussi des puces qui sont destinées à l’industrie des téléphones multifonctions.

Lire aussi :

Cryptomonnaies : mise en garde de l’Autorité des marchés financiers

Une cryptomonnaie montréalaise approuvée au Canada




Tags: , , , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+