Rogers et Vice mettent fin à leur relation


Dominique Lemoine - 22/01/2018

Les deux entreprises formaient une coentreprise qui impliquait des activités communes liées à Vice Studio Canada et ViceLand.Vice, Rogers

Rogers Communications affirme que Rogers Média a « cédé » à Vice Canada sa participation dans Vice Studio Canada, qui développe du contenu numérique, et que la chaîne de télévision ViceLand cessera de diffuser du contenu le 31 mars 2018. Par la suite, le contenu de ViceLand doit être rendu accessible sur le site internet de Vice.

Rogers évoque des habitudes changeantes du public dans un contexte d’abondance de contenus pour justifier sa décision.

« Nous comptons réaffecter notre financement lié au contenu canadien à d’autres projets qui s’harmonisent mieux avec nos produits et nos marques. La propriété de contenu reste un pilier de notre stratégie; par conséquent, nous rechercherons activement d’autres projets de contenu susceptibles de plaire à un vaste public », soutient l’entreprise de communication et médias.

Vice dit désormais détenir le « plein contrôle » sur Vice Canada Studio et sur la librairie de contenus numériques dits « engageants » de ViceLand, après avoir acquis la « part minoritaire » de Rogers Média dans Vice Studio Canada, ainsi que s’attendre à annoncer prochainement d’autres partenariats.

Lire aussi :

Espaces de croissance : services de diffusion de contenu en continu

Moins de revenus pour la télévision privée

La télévision en ligne gagne du terrain




Tags: ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+