RIM profite de la popularité du Torch

Research in Motion a profité de la forte demande pour son téléphone tactile à clavier coulissant, le BlackBerry Torch, pour dépasser les prévisions des analystes au 3e trimestre.

Pour le trimestre terminé le 27 novembre, la société de Waterloo, en Ontario, a déclaré un bénéfice net de 911 millions de dollars américains* (1,74 dollar par action), lui qui était de 628 millions de dollars (1,10 dollar par action) à la période correspondante il y a un an. Il s’agit d’une augmentation de 58 %.

Les revenus de RIM ont quant à eux bondi de 40 % à 5,49 milliards de dollars, par rapport à 3,92 milliards de dollars l’an dernier.

À lire également: Diaporama: le BlackBerry PlayBook à la conquête des entreprises
RIM a livré 14,2 millions de téléphones intelligents BlackBerry durant le trimestre, en progression de 40 % comparativement aux chiffres du trimestre correspondant en 2009, et a attiré 5,1 millions de nouveaux abonnés.

À la fin du trimestre, RIM comptait sur environ 55 millions d’abonnés.

Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice par action de 1,64 dollar, sur des revenus de 5,4 milliards de dollars, sur un total de 5,2 millions de nouveaux abonnés et sur des livraisons de 14 millions d’appareils, selon Thomson Reuters.

La direction attribue la progression de ses résultats à « la demande pour ses plus récents produits ».

Prévisions

Pour le trimestre en cours et qui se terminera le 26 février, RIM s’attend à un bénéfice par action de 1,74 à 1,80 dollar et à des revenus de 5,5 à 5,7 milliards de dollars. De leur côté, les analystes sondés par Bloomberg prévoient en moyenne un bénéfice par action de 1,61 dollar et des revenus de 5,46 milliards de dollars.

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.

Aperçu d’un téléphone avec clavier de type BlackBerry par le fabricant Unihertz

Un fabricant de téléphones basé à Shanghai en Chine, Unihertz, a révélé la semaine dernière sur Twitter un aperçu de ce qui ressemble beaucoup à un téléphone Android BlackBerry KEY2, avec la mention « bientôt disponible ».

BlackBerry réglera une action collective d’actionnaires en échange de 165 M$

L’entreprise BlackBerry réglera une action collective d'actionnaires intentée contre elle en 2013, l'accusant d'avoir gonflé la réussite et la rentabilité des téléphones BlackBerry 10, faisant ainsi grimper le prix de son action.