RIM lance le BlackBerry Torch… aux É-U seulement

Research in Motion a officiellement dévoilé sa réponse à l’iPhone 4 d’Apple avec le lancement de son nouveau téléphone à écran tactile, le BlackBerry Torch 9800, et de son nouveau système d’exploitation, le BlackBerry 6. Le nouvel appareil sera disponible dès le 12 août, seulement aux États-Unis.

La société chargée des relations publiques de Research in Motion, Brodeur Partners, a répondu un laconique «dans les prochains mois» lorsque Direction informatique a demandé des précisions quant à la disponibilité de l’appareil au Canada, dans un échange de courriels. Aucun autre détail n’a été dévoilé à ce sujet.

Le BlackBerry Torch sera disponible pour un montant de 199 dollars américains chez l’opérateur mobile AT&T, avec un contrat de deux ans. L’appareil sera également vendu chez Best Buy, Wal-Mart et RadioShack.

La pile de l’appareil, amovible, permettra soit de converser pendant 5,8 heures, de regarder 6 heures de vidéos ou d’écouter 30 heures de musique à chaque charge.

En plus de son écran tactile, le téléphone est également équipé d’un clavier QWERTY coulissant, d’une caméra de 5 mégapixels avec stabilisateur d’image, d’un GPS et d’une mémoire de 4 gigaoctets. Le Torch possède aussi une fente MicroSD qui permet d’augmenter sa capacité de stockage de l’appareil d’un maximum de 32 gigaoctets.

Le BlackBerry Torch sera livré avec une série d’icônes qui permettront un accès immédiat à quelques sites Internet de réseautage social, incluant Facebook, MySpace et Twitter.

Au Canada, Bell a déjà confirmé que le nouveau téléphone intelligent de RIM allait arriver «cet automne» chez Bell Mobilité. Telus va aussi offrir le Torch «dans les prochains mois» et Rogers n’avait pas répondu aux questions de Direction informatique au moment de la mise en ligne de ce texte.

Denis Lalonde est rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Denis Lalonde
Denis Lalondehttp://www.directioninformatique.com
Denis Lalonde est rédacteur en chef chez Direction informatique, développant des contenus et services uniques pour les spécialistes des technologies de l’information en entreprise à travers la province de Québec, tant à l’imprimé que sur le Web. Il s’est joint à IT World Canada, l’éditeur de Direction informatique, après avoir travaillé plus de cinq ans chez Médias Transcontinental pour les publications LesAffaires.com et le Journal Les Affaires. Journaliste accompli à l’aise sur toutes les plateformes médiatiques, Denis a également travaillé au Journal de Montréal, au portail Internet Canoë et au Réseau de l’information (RDI). Twitter: DenisLalonde

Articles connexes

Décès de Jean de Grandpré, pionnier des télécommunications

On apprenait hier le décès de Jean de Grandpré, survenu le weekend dernier à l’âge vénérable de 100 ans. Réel pionnier du monde des télécommunications au Canada, Il a joué un rôle majeur dans la création de Bell Canada Entreprises (BCE) Il était par ailleurs un leader important du milieu des affaires.

Contestation de la marque Fibe de Bell devant la Cour fédérale

SkyChoice Communications, un fournisseur de services de télévision, téléphonie et Internet présent dans nombreuses provinces du Canada conteste présentement l’utilisation de la marque de commerce Fibe par Bell Canada devant la Cour fédérale du Canada. La requête fait valoir que la marque affiche un manque de caractère distinctif avec une différence de seulement une lettre entre Fibe et fiber, un mot d’usage courant.

Près de 1 M$ du fédéral pour une meilleure connectivité mobile à des foyers ruraux du Québec

Le ministère du Développement économique rural annonce un financement fédéral pouvant aller jusqu'à 939 035 $ à Bell pour qu’elle améliore la connectivité mobile dans la communauté des Premières Nations Les Atikamekw de Manawan.

Bell annonce son service 5G+ sur la bande médiane

Bell est sur le point d'activer son réseau 5G fourni sur la bande médiane de 3 500 MHz, a annoncé la société le 15 juin.

Amende du CRTC de 7,5 millions de dollars à Bell pour une chicane de poteaux

Le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a infligé à Bell Canada une amende de 7,5 millions de dollars pour ne pas avoir partagé ses poteaux téléphoniques avec Vidéotron, une filiale de Quebecor.