Revenus réduits et profits accrus chez Bell Aliant


Jean-François Ferland - 12/03/2010

Bell Aliant a subi une diminution des revenus des services traditionnels en 2009, mais les revenus émanant des services Internet, des services mobiles et des services technologiques ont augmenté.

Bell Aliant Communications régionales, qui fournit des services de télécommunications dans les Maritimes, en Ontario, mais aussi au Québec par les filiales Télébec et Xwave, rapporte des revenus de 3,17 G$ pour l’année financière 2009 qui a pris fin le 31 décembre dernier. Il s’agit d’un recul de 2,2 % en comparaison avec les revenus de 3,24 G$ de l’année 2008.

Une diminution des coûts d’exploitation de 82 M$ de Bell Aliant a contribué à l’obtention d’un bénéfice net de 356 M$. Au terme de l’année 2008, le bénéfice net était de 322,2 M$.

Les services locaux et d’accès au réseau ont rapporté 1,3 G$ à Bell Aliant en 2009, en recul de 3,5 % en comparaison avec les revenus de l’année 2008, L’impact de la concurrence, notamment de la part de la téléphonie par câble, mais aussi la substitution de service expliquent cette diminution des revenus.

Les services interurbains ont rapporté 423,9 M$, en recul de 6,3 % d’année en année.  La concurrence, mais aussi « la substitution par les services de courriel, de téléphonie cellulaire et les services IP » ont entraîné une baisse du nombre de minutes d’interurbains de 4,1 %.

Toutefois, les services de données et Internet ont rapporté 828 M$, en progression annuelle de 3,7 %. Les services et solutions matérielles de TIl, qui proviennent surtout de la division Xwave, ont rapporté 304,7 M$ à l’entreprise, ce qui représente une croissance de 0,5 % en douze mois. Les services mobiles ont rapporté 88,8 M$ en 2009 à Bell Aliant, soit 9,9 % de plus qu’en 2008.

Pour le quatrième trimestre de l’année financière 2009 de Bell Aliant, les revenus de 785,6 M$ représentent un recul de 2,2 % en comparaison avec les revenus de 803,2 M$ du dernier trimestre de l’année financière précédente. Le bénéfice net du trimestre est de 92,6 M$, contre un bénéfice net de 80 M$ pour la période de référence de l’année précédente.

Au début de l’année 2009, Bell Aliant a annoncé la suppression de 500 postes de direction dans le d’une réorganisation. En mars 2009, l’entreprise avait soumis des offres de retraite anticipée à 120 employés de première ligne.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+