Revenus et perte nette accrus au troisième trimestre chez Alphinat


Jean-François Ferland - 23/07/2010

Alphinat rapporte des revenus de 170 838 $ pour le troisième trimestre de sa présente année financière, qui a pris fin le 31 mai dernier.

L’éditeur Alphinat de Montréal, spécialisé en logiciels servant à établir des solutions libre-service et des espaces de travail sur le Web, rapporte ainsi des revenus trimestriels qui sont supérieurs de 6 726 $ ou 4 % aux revenus de 164 112 $ qui avaient été produits lors du trimestre équivalent de l’année financière précédente.

Les revenus d’Alphinat proviennent de travaux réalisés auprès de la Direction Générale de Modernisation du gouvernement de la France, ainsi que de contrats de maintenance de licence auprès d’autres clients.

Les dépenses trimestrielles liées à la réalisation des mandats, à l’administration et à la commercialisation sont inférieures d’année en année, à la suite d’une récente rationalisation, mais les frais de recherche et développement ont augmenté à 144 072 $, contre 131 001 $ douze mois plus tôt. D’autre part, Alphinat a octroyé 145 022 $ à une rémunération sous la forme d’actions et d’options d’achats d’actions.

Toutefois, Alphinat rapporte une perte nette de 302 681 $ pour le troisième trimestre de son année financière en cours. Cette perte nette est supérieure de 102 549 $ ou 51,2 % à la perte nette de 200 132 $ du troisième trimestre de l’année financière précédente.

Pour les neuf mois complétés, Alphinat rapporte des revenus de 1,1 M$ et une perte nette de 28 316 $. Pour les trois trimestres de l’année financière précédente, Alphinat avait rapporté des revenus de 797 161 $ et une perte nette de 320 222 $.

Ainsi, les revenus d’Alphinat se sont améliorés de 340 718 $ ou 42,7 %, alors que la perte nette est inférieure de 291 906 $ ou 91,1 % d’année en année.

Jean-François Ferland est rédacteur en chef adjoint au magazine Direction informatique.




Tags: , , , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+