Retour du Sommet de Montréal sur l’innovation

Organisé par le Quartier de l’Innovation de Montréal (QiMtl), le Sommet de Montréal sur l’innovation (SMI) est de retour en présentiel après une pause de deux ans, pandémie oblige. La 9ième édition de l’événement se tiendra donc au Centre Phi le 26 mai prochain sous le thème « Entre terre et techno, ça clique ? ».

Montreal
Image : Unsplash

Le SMI vise à informer, sensibiliser et apporter des pistes de solutions à des thématiques importantes de l’actualité. Depuis 2012, le SMI réunit annuellement des centaines de personnes issues de l’industrie et des milieux gouvernementaux, universitaires et communautaires.

L’événement, qui est propulsé par les Fonds de recherche du Québec et soutenu par la Ville de Montréal et le ministère provincial de l’Économie et de l’Innovation, se penchera cette année sur les effets environnementaux de notre consommation technologique.

« Confinés à la maison au cours de la pandémie, nous avons fait fonctionner nos appareils technologiques à plein régime. Depuis, nos habitudes de consommation se sont modifiées, et certaines sont demeurées ; il est maintenant temps d’adresser les défis environnementaux associés à notre utilisation soutenue de ces technologies » indique Damien Silès, directeur général du QiMtl. « Nous convions donc toutes les entreprises de la province à prendre part à cette édition du SMI, car c’est tous ensemble que nous devons affronter cette problématique. »

L’événement offrira une variété de conférences animées par des chercheurs locaux et internationaux de renom, qui amèneront l’audience à prendre conscience du phénomène, à mieux en comprendre les effets et à débattre des pistes de solutions sur celui-ci. Parmi les conférenciers invités, on annonce le Dr. Bruno Colmant, membre de l’Académie royale Belge et Ph.D en économie, et Mehbs Remtulla, directeur principal de la technologie chez Oracle.

On peut s’inscrire à l’événement en cliquant ce lien.

Lire aussi :

Le Québec fait bonne figure aux Channel Innovation Awards

18 M$ pour une plateforme d’innovation numérique et quantique

Jeu vidéo : Beenox ouvre un studio à Montréal

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Deloitte Canada inaugure un centre de l’usine et de l’entrepôt intelligents

Deloitte Canada dévoilait cette semaine L'usine intelligente @ Montréal, qui abrite un écosystème interconnecté de plus de 20 solutions et technologies de pointe, et dont l'objectif est de métamorphoser la fabrication et l'entreposage grâce à la transformation numérique.

La division d’informatique d’entreprise de Zoho ouvre deux centres de données au Canada

ManageEngine, la division d’informatique d'entreprise du fournisseur de logiciels infonuagiques Zoho, annonçait cette semaine l'ouverture de deux centres de données au Canada, l’un à Montréal et l’autre à Toronto.

Data Effect 2022 : Créer un système intégré de données de santé publique

Des dirigeants de la santé publique et de la technologie se sont réunis à Ottawa la semaine dernière lors du 10e événement annuel Data Effect de CityAge pour discuter de l’intendance et du partage des données en tant que clé pour favoriser l'innovation et créer un écosystème intégré de données sur la santé publique au Canada.

Gouvernance 101 – Pourquoi c’est plus important que jamais

Certains estiment que la gouvernance des données, définie par Informatica comme un ensemble de principes, de normes et de pratiques garantissant la fiabilité et la cohérence des données d'une organisation, est ennuyeuse.

Zoom dévoile des innovations au Zoomtopia 2022

Cette semaine, la société de technologie de communications Zoom tenait son événement annuel Zoomtopia, où la société a annoncé plusieurs innovations conçues pour améliorer les expériences de travail modernes.