Retour au bénéfice net trimestriel pour BlackBerry

BlackBerry rapporte des revenus de 490 millions de dollars américains pour le deuxième trimestre de son exercice financier 2016.Logo de BlackBerry

L’entreprise canadienne BlackBerry, qui fabrique des appareils et exploite des services de messagerie pour les télécommunications mobiles, fait état de revenus trimestriels qui sont inférieurs de 46,5 % aux revenus de 916 millions de dollars américains qui avaient été rapportés par l’entreprise pour le deuxième trimestre de son année financière 2015.

BlackBerry soutient que ses résultats démontrent quand même du progrès, par exemple en matière de croissance sur le plan logiciel. Pour la période de trois mois terminée le 29 août 2015, BlackBerry rapporte une hausse de 19 % de ses revenus tirés de logiciels et services, qui atteindraient désormais 74 millions de dollars américains.

BlackBerry rapporte un bénéfice net trimestriel de 51 millions de dollars américains, alors que l’entreprise avait obtenu une perte nette de 207 millions de dollars américains au terme du deuxième trimestre de son exercice financier 2015, ce qui est expliqué par des baisses du coût des ventes et des dépenses.

BlackBerry rappelle avoir récemment conclu l’acquisition d’AtHoc et avoir obtenu un accord d’acquisition de Good Technology, en plus de planifier lancer un appareil fonctionnant sur Android.

Lire aussi :

BlackBerry réduit sa perte nette trimestrielle

BlackBerry cible à la fois collaboration mobile et contrôle

Protection anti-écoute électronique par une filiale de BlackBerry

Articles connexes

La souche de rançongiciel ARCrypter expliquée par BlackBerry

Une nouvelle souche de rançongiciel a été détectée par des chercheurs de BlackBerry qui affirment qu'elle aurait frappé des organisations au Canada, en Chine, au Chili et en Colombie.

Google paiera 391 millions de dollars pour avoir induit en erreur les utilisateurs d’Android

Google a accepté de payer 391,5 millions de dollars américains et d'être plus transparent avec les consommateurs sur ses pratiques de confidentialité et de capture de données dans le cadre d'un règlement avec 40 États américains.

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).