Réseau de R et D en cybersécurité codirigé par l’Université Concordia


Dominique Lemoine - 22/02/2022

Un réseau canadien de recherche et développement en cybersécurité sera codirigé par l’Université Concordia à Montréal.Concordia

L’Université Concordia à Montréal a affirmé la semaine dernière, par communiqué, qu’elle codirigera un réseau qui a été doté d’un budget initial de 160 millions de dollars canadiens et qui fera aussi de la formation.

Selon l’établissement d’enseignement, un objectif de ce réseau sera « d’aider les établissements et les entreprises du Canada à gérer les cybermenaces ».

Le budget du Consortium national pour la cybersécurité (CNC) inclut 76,4 millions de dollars sur quatre ans de la part du gouvernement fédéral. Le budget total doit permettre au CNC de créer le Réseau d’innovation pour la cybersécurité (RIC).

Le CNC et le RIC sont codirigés par les universités Concordia, du Nouveau-Brunswick, de Calgary, Ryerson et de Waterloo.

« Le RIC est un réseau d’établissements postsecondaires, de grandes et de petites entreprises privées, de gouvernements provinciaux et territoriaux, d’administrations municipales et d’organismes sans but lucratif », précise Concordia.

Le directeur du Centre de cybersécurité de l’Université Concordia, Mourad Debbabi, est l’un des cinq codirecteurs fondateurs du CNC.

Lire aussi :

Des connaissances en cybersécurité à cueillir pour les organisations avisées

Concordia reçoit 560 000 $ pour la création d’un centre de cybersécurité

Création d’un regroupement en cybersécurité à Montréal




Tags: , , , , , , , , , , ,