Représentation et influence : entente entre l’AQT et la VETIQ


Dominique Lemoine - 10/09/2018

Les membres de la Voix des entrepreneurs en TI de Québec (VETIQ) deviendront membres de l’Association québécoise des technologies (AQT).Logo de l'AQT

L’Association québécoise des technologies (AQT), un réseau d’affaires de 500 membres, affirme que cette entente « prévoit que les membres de la Voix des entrepreneurs en TI de Québec (VETIQ) verront leur adhésion transférée à l’AQT » et que l’AQT leur « fera bénéficier de tous ses services et événements pour une année complète ».

Selon l’AQT, cette entente stratégique vise notamment « un plus grand rayonnement des entreprises technos du Québec » et elle doit permettre aux membres de la VETIQ « d’élargir leur réseau et favoriser de nouvelles occasions d’affaires ».

De plus, l’entente doit permettre aux entreprises du Québec qui évoluent dans le secteur des technologies et du numérique « de mieux faire entendre leur voix, de faire connaître leurs enjeux auprès des diverses instances décisionnelles et de susciter de nouvelles perspectives d’affaires », ainsi que de « renforcer » leur position pour « mieux faire croître » leur industrie et « défendre ses intérêts ».

L’AQT rappelle avoir ouvert il y a trois un bureau à Québec pour « se rapprocher du foisonnement technologique qui s’y observe ». Des projets ont été menés conjointement par les deux organisations au cours des dernières années.

Lire aussi :

Contrats publics en TI : l’AQT lance quelques idées

Transfert et maillage à Québec par l’AQT

L’AQT favorable à ouvrir les marchés publics à un plus grand nombre




Tags: , , , , , , , , , ,
Dominique Lemoine

À propos de Dominique Lemoine

Dominique Lemoine est rédacteur en chef du magazine Direction informatique.
Google+