Renault-Nissan-Mitsubishi choisit Android


Fanny Bourel - 19/09/2018

L’alliance de fabricants automobiles Renault–Nissan–Mitsubishi équipera ses véhicules du système d’exploitation Android de Google.Renault, Nissan, Mitsubishi, Android

L’agence de presse Reuters rapporte que les futurs modèles des trois constructeurs, qui ont vendu 10,6 millions de véhicules à eux trois l’an dernier, vont intégrer les applications et les services Google, y compris Google Maps et le système d’assistance vocale Google Assistant. D’autres constructeurs comme Volvo ont aussi déjà installé Android sur leurs véhicules.

« Avant, les grands constructeurs automobiles étaient réticents à faire affaire avec Google, mais cela a changé », a déclaré, à Reuters, Jauke de Jong, analyste chez AFS Group à Amsterdam.

Jusqu’à présent, les fabricants auraient majoritairement choisi Linux, Microsoft ou QNX (BlackBerry) comme systèmes d’information et de divertissement à bord. D’autres, comme BMW ou Mercedes-Benz, ont préféré investir dans leur propres systèmes et services connectés, par peur de perdre le contrôle de leurs relations avec leurs clients, ainsi que de voir leur échapper des données et des revenus tirés de futurs services connectés.

Les premiers véhicules de Renault–Nissan–Mitsubishi à intégrer Android prendront la route en 2021. Selon Reuters, des problèmes survenant sur ces voitures pourront être diagnostiqués à distance grâce à Android Auto.

Lire aussi :

Renault-Nissan mise sur les véhicules connectés

Véhicules connectés : bataille entre systèmes propriétaires et ouverts

Les véhicules et les téléviseurs dans la mire de Google




Tags: , , , , , , , , , , , , , , , ,