Recrutement : l’application Hire de Google disponible au Canada

Google rend disponible au Canada son système de suivi de candidats Hire, pour les entreprises et les organisations qui utilisent sa suite logicielle G Suite.Hire, Google

Selon Google, son outil de recrutement Hire, qui a été lancé en 2017 aux États-Unis, doit permettre à des collègues au sein d’une même organisation de collaborer à l’identification de candidats potentiels pour combler des postes, ainsi qu’à gérer le processus d’entrevues à l’intérieur du flux de travaux existant.

« Hire s’intègre aux applications G Suite comme Gmail et Google Agenda, ce qui permet aux clients de mener un processus de recrutement avec les outils G Suite », soutient Google, qui mentionne que l’entreprise québécoise Mirego fait partie de celles qui ont jusqu’à maintenant testé son système.

La suite logicielle infonuagique G Suite est disponible sur abonnement mensuel et elle inclut les outils de Google pour la gestion du courrier électronique, des agendas et des documents.

Google miserait sur l’automatisation de la synchronisation de données entre les divers outils de G Suite, dont Hire, ainsi que sur des fonctionnalités d’analyse et de visualisation des données et des évaluations au sujet des candidats.

Lire aussi :

À quoi ressembleront les environnements de travail après 2020?

Recrutement : le télétravail retient l’attention des candidats

Les 20 métiers liés aux TI les plus recherchés par les entreprises

Articles connexes

Les bénéfices au 4è trimestre des géants de la technologie laissent présager de gros problèmes, selon un analyste

Selon Scott Bickley, analyste des technologies de l’information, la nouvelle selon laquelle les géants de la technologie ont annoncé des bénéfices plus faibles que prévu la semaine dernière n'est qu'un des nombreux signaux indiquant qu'il ne s'agit pas simplement d'un coup dur, mais d'un signe de ce qui pourrait devenir une grave crise économique mondiale.

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

85 % des responsables I&O prévoient augmenter leur niveau d’automatisation

Une récente enquête de Gartner révèle que 85 % des responsables de l'infrastructure et des opérations (I&O) qui ne disposent actuellement d'aucune automatisation complète s'attendent à devenir plus automatisés au cours des 2 à 3 prochaines années.

Les réseaux sociaux comme principale source d’information

Une enquête NETendances dont les résultats ont été dévoilés cette semaine par l'Académie de la transformation numérique (ATN) de l'Université Laval révèle que le tiers des adultes québécois utilisent les réseaux sociaux comme principale source pour s'informer sur l'actualité.

ServiceNow lance la version San Diego de sa plateforme Now

ServiceNow vient de lancer la version San Diego de sa plateforme Now qui vise à aider les organisations à progresser au-delà de la transformation engendrée par la pandémie en stimulant la productivité, en adaptant l’automation à travers toute l’entreprise et en créant de meilleures expériences pour un monde hybride.