Rançongiciels : les entreprises au Canada paieraient la rançon une fois sur deux


Howard Solomon - 08/02/2022

Selon un sondage, un peu plus de la moitié des organisations du Canada qui ont été ciblées avec des rançongiciels ou des logiciels malveillants et qui ont répondu au sondage ont payé les sommes exigées par les cybercriminels.

Source : guruXOOX / Getty

Il s’agit de l’une des conclusions d’un sondage publié lundi qui a été réalisé auprès de 491 moyennes et grandes entreprises en octobre 2021 pour l’entreprise de services informatiques Novipro, basée au Québec.

Les répondants incluaient 288 décideurs en technologies de l’information (TI), 97 décideurs dans d’autres secteurs que les TI, 81 décideurs qui ne sont ni directeurs ni dans le secteur des TI, et 25 clients de Novipro.

Parmi les entreprises qui ont payé une rançon, une sur trois a déclaré avoir fait appel aux services d’un négociateur, tandis que 23 % ont déclaré avoir procédé sans l’aide d’un intermédiaire.

« En tant qu’entrepreneur, je suis très préoccupé par le fait qu’autant d’organisations paient une rançon », a déclaré Yves Paquette, cofondateur et chef de la direction de Novipro, dans un communiqué.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Environ 27,6 M$ soutirés à des organisations par Sébastien Vachon-Desjardins

Quatre dirigeants sur dix prévoient de la formation sur les risques informatiques

Quelles forces de l’ordre appeler au secours en cas de cyberattaque?

Adaptation et traduction vers le français par Dominique Lemoine




Tags: , , , , , , , , ,
Howard Solomon

À propos de Howard Solomon

Howard Solomon est le rédacteur en chef du portail ITworldcanada.com.