Qui vista verra…


Jean-François Ferland - 31/01/2007

Le système d’exploitation Windows Vista de Microsoft est enfin commercialisé auprès de toutes les clientèles visées. Dans ce contexte, des firmes d’analyse ont évalué les livraisons du SE pour 2007, tout comme les ventes d’ordinateurs peu avant sa disponibilité. Microsoft a également cherché à quantifier ses impacts potentiels sur l’industrie des TI.

En novembre dernier, la firme américaine IDC estimait que 90 millions de copies de Windows Vista seraient livrées à l’échelle mondiale en 2007. Dans le marché résidentiel, les versions Vista (Familiale basique et Familiale premium) pourraient représenter 90 % des nouveaux déploiements de SE Windows. 67 % achèteront la version Basique, 30 % la version Premium et 2 % la version Intégrale.

Dans le marché corporatif, les versions conçues pour les entreprises (Professionnel et Entreprise) pourraient représenter 35 % des nouveaux environnements déployés cette année, puis 80 % des nouveaux déploiements en 2008. L’édition Professionnel devrait être choisie pour 82 % des déploiements, alors que 18 % des déploiements devraient être réalisés à l’aide de l’édition Entreprise.

IDC estime que le marché des systèmes d’exploitation de Windows pourrait bénéficier d’un taux de croissance annuelle composé de 8,2 % jusqu’en 2010.

Par ailleurs, la version précédente du système d’exploitation, Windows XP, sera encore offerte pour 12 à 24 mois par les canaux de vente. Microsoft offrira du soutien pour XP jusqu’en 2009, 2012 ou 2014, selon les versions.

Trimestre pourtant actif

On aurait pu croire que plusieurs attendraient la parution de Vista avant de procéder à l’achat d’un nouveau système informatique. À en juger les estimations des firmes IDC et Gartner, les acquisitions se sont néanmoins poursuivies au quatrième trimestre de 2006, mais de façon moins prononcée.

Selon IDC, 65,6 millions d’ordinateurs personnels auraient été livrés lors du dernier trimestre de l’année dernière, ce qui constituerait une croissance de 8,7 % en comparaison avec le trimestre correspondant de l’année 2005. Toutefois, la croissance d’année en année avait été de 9,1 % au troisième trimestre, et la firme avait prévu que la croissance serait de 10,1 % pour le trimestre observé.

La firme note donc un ralentissement des ventes d’ordinateurs dans le marché des affaires, tout comme il en avait été le cas au troisième trimestre. Toutefois, il y a eu de fortes ventes dans les marchés du détail et du grand public, tout comme une transition vers l’informatique portative et des guerres de prix. Le lancement en janvier des versions non commerciales de Windows Vista n’aurait donc pas eu d’impact significatif sur les livraisons du quatrième trimestre. La firme attend maintenant de voir si ce segment de marché sera aussi fort lors de la première moitié de 2007.

Chez Gartner, on estime que 67,3 millions d’ordinateurs ont été livrés à l’échelle planétaire lors du quatrième trimestre de 2006, soit une croissance d’année en année de 7,4 %. Selon la firme, le marché de l’informatique personnelle a été influencé par une forte compétition du marché des appareils électroniques grand public. Toutefois, elle ajoute que les fabricants d’ordinateurs auraient réduit les prix afin d’empêcher une stagnation du marché avant le lancement de Vista pour le grand public.

Industrie stimulée

Microsoft, qui a investi quelque 6 milliards $ US pour le développement de son SE phare, s’attend à ce que l’arrivée de Windows Vista ait des impacts financiers et humains dans l’industrie des TI, du moins aux États-Unis.

La firme IDC a effectué une étude à cet effet, commandée par Microsoft qui en rapporte les résultats sur son site Web. On prédit ainsi « des augmentations considérables » en termes d’emplois et de revenus à l’intérieur de la première année de livraison de Vista.

Le développeur rapportait à la fin de janvier que plus de 18 % des emplois en TI dans l’État du Massachusetts seraient liés au système d’exploitation, et que plus de 5 000 emplois liés au nouveau produit de Windows pourraient être créés, selon l’étude d’IDC.

Une annonce semblable a été faite deux jours plus tard pour la Californie, où plus de 60 % des emplois en TI seraient liés à Vista et près de 16 000 nouveaux emplois pourraient être créés. Le jour du lancement grand public de Vista, Microsoft en faisait tout autant pour la région de Washington, où 17 % des emplois en TI seraient liés à Windows Vista et 11 000 nouveaux emplois pourraient être créés, toujours selon IDC.

IDC aurait également émis une statistique intéressante, soit que chaque dollar lié à Windows Vista qui sera obtenu par Microsoft en 2007 générera plus de 18 $ en revenus pour « l’écosystème » de l’industrie qui gravite autour de Microsoft.

Données attendues

Les niveaux d’adoption à Windows Vista des organisations, tout comme des particuliers, seront sûrement variés. Certains procéderont rapidement à une implantation, d’autres attendront la parution d’un ensemble de modifications provisoires (service pack en anglais) où des failles seront corrigées, et d’autres attendront d’avoir le feu vert des comptables.

Il sera intéressant de faire le suivi de ces estimations des firmes d’analyse après quelques mois de disponibilité de Windows Vista. Nous y reviendrons sûrement.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+