Quelques données pour quelques marchés


Jean-François Ferland - 12/09/2007

Les marchés des logiciels de gestion de la relation client, des téléphones mobiles, des applications de réseautage personnel et de la communication cellulaire entre machines ont été récemment analysés par des firmes spécialisées en TIC.

Croissance variable pour les logiciels de GRC

La firme Gartner estime que le marché mondial des logiciels de gestion de la relation client (GRC) pourrait générer des revenus de plus de 7,4 milliards $ US en 2007, ce qui constituerait une augmentation de 14 %.

Notamment, le segment du logiciel service pourrait produire plus d’un milliard de dollars américains et ainsi croître à un taux au moins deux fois plus élevé que celui du marché de la GRC en général. Ce segment générait environ 12 % des revenus du marché en 2006 et pourrait générer près de 14 % des revenus en 2007.

Gartner estime que la taille du marché des logiciels de GRC continuera d’augmenter, mais ajoute que la croissance pourrait ralentir d’ici les douze à dix-huit prochains moins en raison de facteurs économiques. Selon la firme, il faudra attendre à la fin de 2008 et à 2009 pour que les organisations procèdent à des décisions d’acquisitions plus fermes ainsi qu’à des migrations vers des architectures orientées vers les services. L’intérêt envers l’automatisation de fonctions de marketing et les solutions d’analyse stimulera également ce marché.

Selon Gartner, les revenus annuels générés par le marché de la GRC pourraient être de plus de 11,4 milliards $ US en 2001.

Le marché continue de croître pour le téléphone mobile

Gartner estime que 270,9 millions de téléphones mobiles ont été vendus à l’échelle mondiale au cours du deuxième trimestre de l’année 2007, ce qui constitue une augmentation de 17,4 % d’année en année. La firme estime que 1,13 milliard d’unités seront acquises en 2007.

Les marchés émergents de l’Afrique, de l’Europe de l’Est et du Moyen-Orient (46 millions d’unités), de l’Amérique latine (30,5 millions d’unités) et de la région de l’Asie-Pacifique excluant le Japon (95,5 millions d’unités) ont généré la majorité de la croissance de ce marché. Toutefois, les marchés plus matures comme l’Europe de l’Ouest (45,4 millions d’unités) et l’Amérique du Nord (41,4 millions d’unités) ont démontré des résultats à la hausse en comparaison avec ceux du premier trimestre qui sont généralement moindres.

Le iPhone d’Apple, qui a été lancé aux États-Unis deux jours avant la fin du trimestre, a suscité beaucoup d’intérêt, mais Gartner précise qu’elle ne sera en mesure d’en évaluer l’impact sur le marché qu’après quelques trimestres.

Émergence des applications de réseautage personnel

À en croire les prévisions de la firme IDC, les applications de réseautage personnel susciteront un grand engouement au cours des prochaines années. Les revenus mondiaux de ce marché, qui étaient de 46,8 millions $ US en 2006, pourraient croître de 120 % à 56,2 millions $ US en 2007. En 2011, la vente de telles applications pourrait représenter des revenus de 428,3 millions $ US, soit plus de neuf fois les revenus qui ont été produits l’an dernier.

IDC indique que les applications de réseautage personnel servent à la socialisation avec les consommateurs, mais aussi à améliorer l’efficacité du marketing et des opérations. Notamment, ces applications sont utilisées pour alimenter les engagements, l’exposition à l’information et les conversions et pour réduire les coûts associés à ces fonctions.

IDC identifie trois segments en émergence, soit les applications en libre-service qui sont utilisées par les équipes de marketing et les groupes, les applications de marque qui sont orientées vers l’engagement constant du client, et les applications pour les entreprises qui servent à améliorer l’interaction avec les clients, les partenaires et d’autres interlocuteurs externes.

La croissance du marché des applications de réseautage personnel, selon IDC, sera très forte au cours des trois prochaines années, puis ralentira lorsque l’ensemble des grandes entreprises aura adopté de telles applications. La firme estime que d’autres éditeurs de solutions offriront des applications destinées à des créneaux verticaux au cours des prochaines années, et que les fonctionnalités de réseautage personnel seront intégrées aux principales plates-formes de communications au gré du développement du marché.

Coup d’œil vers la communication cellulaire entre machines

La firme américaine ABI Research évalue que les revenus associés aux services de communication cellulaire entre machines, qui étaient de 2 milliards $ US en 2006, pourraient être de plus de 8 milliards $ US en 2012.

Selon la firme, les trois principaux types de fournisseurs de services de la sorte auront des enjeux et des opportunités différents. Les fournisseurs traditionnels de réseau mobiles qui font leur entrée dans le marché sont confrontés à des revenus mensuels moyens qui sont moindres que ceux qui sont générés par les utilisateurs des services vocaux. Ils font également le constat d’une fragmentation des applications et d’une absence de grande quantité de clients.

Les fournisseurs virtuels de services mobiles, qui utilisent l’infrastructure des fournisseurs traditionnels, de leur côté, misent sur l’offre de réseaux multiples à divers clients, alors que leurs processus et leurs opérations sont conçus en fonction de marchés aux revenus moyens par utilisateur moins élevés.

Enfin, les fournisseurs spécialisés dans la communication cellulaire entre machines, qui se font rares sur le marché nord-américain, ont recours aux services des fournisseurs traditionnels, mais possèdent leurs propres éléments d’infrastructure de réseau. Ces fournisseurs, qui ont un contrôle accru sur les ententes de services, les fonctions de gestion et le dimensionnement de réseau, misent sur l’offre de solutions où ils procèdent au développement d’applications et à l’intégration de systèmes.

En quelques octets

La firme Insight Research estime que les fournisseurs de services de partage des fichiers et de partage poste-à-poste légitimes, autant sur les réseaux mobiles que fixes, obtiendront des revenus de plus de 28 milliards $ US d’ici à 2011.

Selon la firme américaine Dell’Oro, les revenus associés aux commutateurs pour les réseaux optiques de transport ont augmenté de 8 % au deuxième trimestre de 2007 en comparaison avec ceux le trimestre précédent, ce qui constituerait la plus forte croissance trimestrielle des cinq dernières années.

La firme Dell’Oro estime que plus de 100 millions d’unités de produits de réseaux locaux sans fil ont été acquis par les petits bureaux et les bureaux à la maison à l’échelle du globe au cours des trois dernières années.

Jean-François Ferland est journaliste au magazine Direction informatique.




Tags: , ,

À propos de Jean-François Ferland

Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d’adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.


Google+