Québecor : perte nette et abolition de postes

Québecor rapporte des revenus de 998,3 millions de dollars et une perte nette de 8,3 millions de dollars pour son troisième trimestre 2016, ainsi que l’abolition de 220 postes, soit 8 % de son effectif.Logos de Québecor et Vidéotron

Le conglomérat québécois de l’industrie des télécommunications Québecor fait état de revenus consolidés trimestriels qui sont supérieurs de 2,4 % aux revenus consolidés trimestriels de 974,5 millions de dollars qui avaient été enregistrés pour le trimestre équivalent de son année financière 2015.

L’entreprise mentionne que ses revenus tirés du secteur des télécommunications ont augmenté de 5,2 % pour atteindre 39,5 millions de dollars et que ses revenus générés par Vidéotron grâce à des services de téléphonie mobile ont grimpé de 25,9 % pour atteindre 27,6 millions de dollars. Les revenus d’accès Internet, d’affaires et de vidéo sur demande par abonnement auraient respectivement crû de 6,2 %, 59,6 % et 32,2 %. Son revenu mensuel moyen par abonné de Vidéotron serait passé de 136,94 dollars à 146,58 dollars entre ses deux derniers troisièmes trimestres.

Par contre, Québecor comptabilise une perte nette de 8,3 millions de dollars, contrairement à un bénéfice net de 85,1 millions de dollars qui avait été annoncé pour son troisième trimestre 2015 aussi terminé le 30 septembre.

Pour « accroître son efficacité opérationnelle » et « équilibrer sa structure de coûts » dans un environnement dit « en changement », Québecor mentionne que son secteur média procédera à des « mesures de transformation organisationnelle » dans ses activités d’information et de production de contenus, des mesures qui incluent l’abolition de 220 postes. Québecor affirme que la rentabilité de son secteur média et télédiffusion serait affectée par une tendance à la baisse des revenus publicitaires.

Les résultats consolidés de Québecor incluent ceux de sa filiale Québecor Média, dont elle détient une participation de 81,1 %.

Lire aussi:

Vidéotron : hausse de 10$ du revenu mensuel moyen par abonné

Québecor surfe sur la vague de la vidéo sur demande

Articles connexes

Beanfield acquiert Urbanfibre, élargissant sa portée à Vancouver

Le fournisseur d’accès Internet torontois Beanfield Metroconnect élargit la portée de son service sur la côte ouest par l'acquisition d'Urbanfibre le 28 juillet.

Internet haute vitesse moins cher pour familles à faible revenu

Une initiative du gouvernement fédéral permet que des accès plus abordables à Internet haute vitesse soient proposés aux familles à faible revenu.

Trois-Rivières : ITCloud.ca acquise par AppDirect

L’entreprise de technologies infonuagiques basée à Trois-Rivières a été acquise par l’entreprise AppDirect, qui commercialise une plateforme de commerce interentreprises de produits infonuagiques par abonnement.

Alithya acquiert Vitalyst, financée par PKP et IQ

Alithya acquiert Vitalyst, une entreprise basée aux États-Unis qui développe et commercialise une plateforme à la demande pour l’apprentissage adaptatif en matière d’expérience employé et de gestion du changement.

Cartographie : contrat du fédéral pour la planification de réseaux en zone rurale

Le gouvernement fédéral du Canada octroie un contrat à une entreprise de Toronto qui se spécialise en cartographie basée sur l’intelligence artificielle pour planifier les réseaux des zones rurales.