Québecor donne 1 M$ à la Chaire en expérience utilisateur de HEC Montréal

Québecor et sa cellule d’entrepreneuriat innovant asterX lancent un partenariat avec HEC Montréal pour aider des entreprises en démarrage au Québec dans leur stratégie numérique. La Chaire de recherche en expérience utilisateur (Chaire UX) de l’École bénéficiera donc d’un don d’un million de dollars de l’entreprise québécoise. Quebecor, Québecor

Ce financement lui permettra, au cours des dix prochaines années d’accompagner une centaine d’entrepreneures et entrepreneurs dans le cadre du Programme asterX Québecor d’entrepreneuriat numérique.

Le programme sera géré par la Chaire UX qui est propulsée par le Tech3Lab de HEC Montréal. Celle-ci a pour mission d’acquérir une compréhension approfondie, de compiler des mesures précises de l’UX ainsi que de créer des innovations technologiques nécessaires pour accélérer et enrichir la recherche en UX dans le but d’aider les entreprises canadiennes à se mesurer à leurs concurrentes, et ce, à l’échelle mondiale. 

« Grâce au don de Québecor, nous serons en mesure de faire profiter aux entrepreneures et entrepreneurs d’ici, les récentes avancées scientifiques dans le domaine, développées au sein de la Chaire de recherche UX en collaboration avec des organisations comme Vidéotron. Nous pourrons nous appuyer sur notre infrastructure de recherche de pointe; parmi laquelle de nouveaux équipements seront déployés dans le nouvel édifice de HEC Montréal au centre-ville qui ouvrira à l’automne 2022 », indique Pierre-Majorique Léger, titulaire de la Chaire UX de HEC Montréal et professeur titulaire au département de technologies de l’information dans un communiqué.

Le programme permettra annuellement à une dizaine d’entreprises en démarrage locales d’être accompagnées, sans frais, afin de tester et améliorer l’expérience utilisateur offerte par leurs produits et/ou services numériques qu’elles développent et commercialisent.

 « Animés par nos racines entrepreneuriales, nous avons à cœur de propulser les entrepreneures et entrepreneurs en leur donnant les moyens de stimuler l’innovation dans des secteurs qui, comme l’industrie numérique, contribuent à faire avancer notre société. Ce partenariat entre Québecor et HEC Montréal vient solidifier les liens que nous avons avec la Chaire UX dont Vidéotron est déjà membre. Il s’agit donc pour nous d’une alliance naturelle qui favorisera le succès d’entreprises d’ici et leur rayonnement au-delà du Québec », a déclaré Pierre Karl Péladeau, président et chef de la direction de Québecor.

Lire aussi :

Rogers et Shaw s’entendent pour céder Freedom Mobile à Québecor

Billdr financée par Québecor et des actionnaires de Shopify et Uber

Chaire de recherche HEC Montréal en expérience utilisateur

Articles connexes

Québecor annonce ses résultats du second trimestre de 2022

C’était hier que Québecor inc. communiquait ses résultats financiers consolidés pour le deuxième trimestre 2022 qui incluent ceux de sa filiale en propriété exclusive Québecor Média inc.

Québecor acquiert VMedia

Québecor confirmait vendredi soir avoir fait l'acquisition de la torontoise VMedia, un fournisseur de téléphonie résidentielle, d’accès à l’Internet et de télévision par Internet (IPTV). La transaction devrait permettre à sa filiale Vidéotron d’avoir une offre multiservice avantageuse pour tous les Canadiens.

Vive réaction de PKP aux propos de Bester et Klass dans le Globe and Mail

Suite à un article d’opinion de Keldon Bester et Ben Klass publié par le Globe and Mail le 12 juillet dernier, Pierre Karl Péladeau (PKP), président et chef de la direction de Québecor a tenu, dans une lettre ouverte, à rectifier certains propos qu’il considère erronés.

Rogers et Shaw s’entendent pour céder Freedom Mobile à Québecor

Tard vendredi soir, Rogers, Shaw et Quebecor ont annoncé conjointement qu'ils avaient conclu une entente selon laquelle Freedom Mobile serait vendu à Quebecor, la société mère de Vidéotron.

350 acteurs de la transformation numérique préparent l’avenir

Les 26 et 27 mai dernier se tenait la 3e édition des Journées du numérique en enseignement supérieur (JNES) à HEC Montréal. L’événement a permis à près de 350 acteurs de mesurer l'ampleur du chemin parcouru, particulièrement depuis le début de la pandémie, et d'envisager l'avenir en matière d'apprentissage et d'enseignement numériques.