Québec investit dans le transport intelligent


Catherine Morin - 27/10/2020

Les réseaux de transport du Québec pourront bientôt compter sur de nouvelles technologies pour améliorer la mobilité en milieu urbain. Le gouvernement provincial a annoncé lundi un financement de 5,6 millions de dollars pour la réalisation du projet Tangente AI, qui vise à développer une plateforme de données ouverte pour les intervenants du secteur de la mobilité intelligente.

Image : Getty

Cette initiative fait partie de trois projets retenus par le gouvernement afin d’augmenter l’expertise du Québec en transports intelligents et de faire rayonner son savoir-faire sur la scène internationale.

Le projet sera réalisé par BusPas, un développeur de logiciels de transport en commun, KPI Digital, un fournisseur de solutions d’analyse, d’intelligence artificielle et de transformation numérique, ainsi qu’Enseicom, une entreprise spécialisée en mobiliers urbains et en structures d’affichage.

Ces organisations travailleront en collaboration avec diverses organisations qui offrent des services de transport, dont la Société de transport de Laval (STL).

Basé principalement sur la technologie de l’Internet des objets (IoT), le projet utilisera des capteurs alimentés à l’énergie solaire aux arrêts de bus pour mesurer l’affluence, la pollution atmosphérique et le bruit aux environs. Cette démarche permettra de recueillir des données sur la circulation routière, les conditions de mobilité des passagers et l’environnement de la ville.

Les opérateurs de réseaux de transport collectif auront accès à ces informations sur une application Web. Ils pourront se baser sur les données recueillies pour optimiser leur efficacité opérationnelle et leurs services. Des renseignements pouront aussi être obtenus directement auprès des passagers à l’aide d’une application mobile.

« Le rebond du transport collectif, comme pour le transport aérien, passera indéniablement par une transformation majeure du parcours et de l’expérience client, a déclaré Pierre Bourbonnière, vice-président à la commercialisation et à l’innovation chez BusPas, par communiqué. Ce projet mobilisateur se veut être l’étincelle qui contribuera à dynamiser cette transformation. »

Un premier essai pilote sera réalisé au début de 2021 pour tester des capteurs sur une quarantaine d’arrêts de bus de la STL.

Plusieurs chercheurs d’universités québécoises, notamment de Concordia, de McGill, de HEC Montréal, de Polytechnique Montréal, de l’Université de Sherbrooke, de l’UQAM et de l’UQTR participeront au développement des méthodes liés au traitement des données.

« Le Québec est reconnu à travers le monde pour son génie technologique et ses avancées dans des domaines de pointe comme l’intelligence en transport, a déclaré le ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, lors de l’annonce du financement. En combinant leurs efforts et leurs expertises, les organisations partenaires de ce projet pourront développer des solutions innovantes qui ont le potentiel de propulser le Québec au rang de chef de file dans ce secteur d’avenir. »

Le coût total de Tangente AI est estimé à 11,6 millions de dollars sur trois ans.




Tags: , , , , , ,

À propos de Catherine Morin

Éditrice - Direction Informatique