Quatre millions de Canadiens veulent passer à la 5G en 2023, selon une étude d’Ericsson

Ericsson, un important fournisseur de services de réseau 5G au Canada, publie aujourd’hui les résultats canadiens de sa plus grande étude menée à ce jour auprès des consommateurs. Elle démontre que quatre millions d’utilisateurs de téléphones intelligents comptent passer aux services 5G au cours des 12 à 15 prochains mois. Les réseaux 5G sont disponibles pour les utilisateurs de téléphones intelligents du Canada depuis 2020. 

L’étude, intitulée 5G : La prochaine vague, a été réalisée par le ConsumerLab d’Ericsson. Elle nous apprend, entre autres, que le nombre d’utilisateurs de la 5G a été multiplié par six au cours des deux dernières années. De plus, huit utilisateurs actuels de la 5G sur dix au Canada ne souhaitent pas revenir à la 4G. Mais quoique la couverture de la population canadienne en matière de 5G soit de 75 %, seuls un tiers des utilisateurs de la 5G ont l’impression d’être connectés à la 5G plus de 50 % du temps. 

L’étude révèle également que les connaissances des consommateurs sur la 5G et ses avantages doivent être approfondies. En effet, 15 % des utilisateurs affirment utiliser la 5G, mais disposent d’un appareil 4G, tandis que 18 % possèdent un appareil compatible avec la 5G, mais n’ont pas souscrit d’abonnement à la 5G.

Jasmeet Singh Sethi, responsable du ConsumerLab d’Ericsson, explique : « Nous avons constaté à l’échelle mondiale que la base d’utilisateurs de la 5G commence à se déplacer vers des utilisateurs grand public plus exigeants lorsque plus de 15 % des utilisateurs de téléphones intelligents sur le marché sont passés à la 5G. Ces utilisateurs de la technologie grand public sont plus conscients de la valeur et ont des attentes plus élevées que les adeptes précoces motivés par les nouvelles technologies. Les résultats canadiens et les tendances mondiales identifiées dans ce rapport important sur les consommateurs laissent entrevoir que nous sommes en route vers la prochaine vague de la 5G. À mesure que la 5G s’impose, les fournisseurs de services doivent se préparer à accueillir un plus grand nombre de clients qui cherchent à tirer encore mieux parti de leur expérience 5G. »

L’étude traite également des effets de la 5G sur les consommateurs qui l’ont adoptée tôt, tout en soulignant les facteurs qui stimulent la croissance et moussent la demande. Ainsi, on apprend que deux fois plus d’utilisateurs de la 5G au Canada utilisent maintenant plus de trois services numériques par jour, et le temps qu’ils consacrent aux applications et aux activités liées au métavers (réalité augmentée ou virtuelle) a doublé pour passer à deux heures par semaine ou plus, comparativement aux utilisateurs de la 4G. 

Selon Yasir Hussain, vice-président et directeur de la technologie d’Ericsson Canada, « Six répondants canadiens sur dix ont dit qu’ils souhaiteraient que les forfaits 5G offrent plus que des gigaoctets. Les consommateurs recherchent des capacités de réseau plus personnalisées, comme la connectivité améliorée par application, plutôt que la 5G “meilleur effort”, qui s’est elle-même améliorée de façon mesurable cette année avec le déploiement du spectre à bande moyenne. Cela démontre les nouvelles occasions de modèle commercial que présente la prochaine vague de 5G aux fournisseurs de services en regroupant les services numériques et en accordant la primauté à la qualité de service pour les applications exigeantes comme les jeux et la réalité étendue (XR). »

L’échantillon canadien comprend les opinions de 1200 consommateurs interviewés en ligne entre les mois d’avril et de juillet 2022 et est statistiquement représentatif des opinions de 24 millions de consommateurs. Le champ complet de l’étude est représentatif de l’opinion d’environ 1,7 milliard de consommateurs dans le monde, dont 430 millions d’abonnés à la 5G.

Le rapport complet (en anglais) est disponible sur le site web d’Ericsson.

Renaud Larue Langlois
Renaud Larue Langlois
Un peu journaliste, un peu gestionnaire TI, totalement passionné de technologie. Après plus de 25 ans dans le domaine des TI, devenir rédacteur était tout naturel pour Renaud. C'est réellement une affaire de famille. Ses champs d'intérêt sont… tout, en autant que ça concerne la technologie. On peut le joindre à [email protected]

Articles connexes

Une étude d’Aptum explore la meilleure façon de lutter contre les coûts imprévus de l’infonuagique

Le fournisseur de services gérés hybrides multi-nuage Aptum publiait la semaine dernière la troisième partie de son étude annuelle sur l'impact de l’infonuagique 2022, le principal point à retenir étant que l’infonuagique a entraîné des coûts plus élevés que prévu pour 73 % des décideurs informatiques interrogés.

Le nombre d’abonnés à la 5G devrait atteindre 5 milliards d’ici la fin de 2028

Le géant des équipements de télécommunications suédois Ericsson vient de publier son « Mobility Report » intitulé « La croissance mondiale de la 5G dans un contexte de défis macroéconomiques ». On y apprend que la 5G continue de se développer plus rapidement que n’importe quelle autre génération mobile précédente et que les abonnements mobiles 5G devraient atteindre cinq milliards d'ici à la fin de l'année 2028.

Les tendances de la transformation numérique dans les PME québécoises

Une récente étude de GetApp se penche en détails sur la stratégie numérique des entreprises québécoises et dévoile les tendances dans ce domaine pour les deux prochaines années. Dans le cadre de cette étude, GetApp a interrogé des employés des PME du Québec afin de déterminer comment la stratégie numérique de leur entreprise a évolué et si elle a rencontré le succès escompté.

Une étude de Deloitte Canada révèle des lacunes dans l’accès à la technologie et aux compétences numériques

Un nouveau rapport de Deloitte Canada révèle des lacunes croissantes dans l'accès des Canadiens à la technologie numérique et au développement des compétences, ainsi qu'une menace accrue pour leur vie privée et leur sécurité en ligne.

Un rapport d’Info-Tech identifie sept tendances que les DSI doivent anticiper en 2023

Info-Tech Research Group vient de publier son rapport sur les tendances technologiques 2023, qui précise ce que l’organisme décrit comme sept tendances et découvertes relatives aux données basées sur une enquête auprès de 813 professionnels de l'industrie, dont la plupart travaillaient dans des services informatiques.