Quatre chercheuses du Québec aux ateliers de l’ICRA sur les enjeux sociétaux de l’IA

L’Institut canadien de recherches avancées (ICRA), le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) de France et le UK Research and Innovation (UKRI) d’Angleterre tiendront des ateliers de recherche au sujet des enjeux sociétaux de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique.

Intelligence artificielle
Image : Getty

L’Institut canadien de recherches avancées affirme que cette collaboration, en matière de recherche sur l’utilisation « responsable » de l’intelligence artificielle (IA), prendra la forme d’une série de huit ateliers qui regrouperont des chercheurs de multiples secteurs d’activité et disciplines de recherche, dont les résultats seront partagés avec le public et des décideurs publics et privés.

Le programme des ateliers inclut en particulier l’examen des « répercussions économiques, éthiques, politiques et juridiques de l’IA sur la société », des répercussions des assistants numériques et des véhicules autonomes, ainsi que des aspects relatifs à la confiance des citoyens envers les systèmes d’IA et aux effets de l’IA sur la pratique médicale.

Selon l’ICRA, les points de vue de chercheurs en sciences sociales, sciences humaines, droit, génie, informatique, politique et commerce seront mobilisés dans le cadre de ces ateliers de recherche, qui auront lieu de juin 2019 à juin 2020 au Canada, en France et en Angleterre.

Basées dans une université du Québec, la chercheuse Joëlle Pineau (Université McGill) fera partie de l’équipe de l’atelier au sujet de l’IA appliquée aux soins de santé, la chercheuse Lyse Langlois (Université Laval) de l’atelier au sujet de l’IA appliquée au développement durable, et les chercheuses Marie-Hélène Parizeau et Véronique Guèvremont (Université Laval) de l’atelier au sujet des répercussions de l’IA sur les interactions humaines.

Lire aussi :

Une dirigeante pour l’Observatoire sur les impacts sociétaux de l’IA

Samsung crée un labo d’IA à Montréal

Intelligence artificielle : laboratoire Facebook à Montréal

Articles connexes

Nouveau laboratoire d’intelligence artificielle à Montréal

Un nouveau laboratoire international d’intelligence (IA) voit le jour à Montréal, confirmant le statut de Montréal comme leader dans ce domaine, a annoncé hier l’Université McGill.

Partenariat entre Mila et Twitter en apprentissage automatique

Des étudiants et des professeurs de l’Institut québécois d’intelligence artificielle (Mila) collaboreront avec des chercheurs du groupe d’apprentissage automatique Cortex de Twitter en matière d’apprentissage automatique.

Des entreprises s’attendent à de l’aide de l’État pour investir dans des technologies propres

Neuf dirigeants sur dix de moyennes entreprises du Canada ayant répondu à un sondage produit par KPMG se disent préoccupés par les répercussions du conflit en Europe sur l’économie, l’industrie et les entreprises.

Financement fédéral pour les semi-conducteurs et la photonique d’ici

Les industries locales de semi-conducteurs et de photonique au Canada auront accès à de nouvelles sources de financement fédéral.

La Caisse de dépôt mise sur la numérisation de l’économie

Les stratégies de la Caisse de dépôt et placement du Québec tiennent compte de la numérisation de l’économie et de la transition climatique.