Protection des données : encore des progrès à accomplir

Les entreprises s’améliorent en matière de protection des renseignements personnels mais elles pourraient faire encore mieux, selon un sondage réalisé pour le Commissariat à la protection de la vie privée du Canada.Illustration du concept de la vie privée ou de la sécurité

Mené auprès d’environ 1000 entreprises à travers le pays, ce sondage révèle que 41 % des répondants se disent préoccupés par une atteinte à la sécurité des données, contre 31 % il y a deux ans. En même temps, le pourcentage d’entreprises utilisant des mots de passe, des pare-feu ou encore du chiffrement pour protéger les informations de leurs clients est passé de 78 à 83 %.

Cependant, seules 41% des entreprises déclarent avoir adopté des politiques et des procédures d’intervention en cas d’incident. Ce taux n’a augmenté que de quatre points depuis la dernier sondage effectué il y a deux ans.

« Nous avons constaté des progrès (…) Mais il reste certains aspects à améliorer pour respecter toutes leurs obligations, a affirmé, dans un communiqué, Daniel Therrien, commissaire à la protection de la vie privée. [Elles] doivent notamment s’assurer de fournir à leurs clients de l’information claire et facile à comprendre concernant la protection de la vie privée. »

Si 88 % des entreprises accordent une importance élevée à modérée à la protection des données de leurs clients, seulement 45 % d’entre elles disent avoir adopté une politique de confidentialité expliquant aux clients comment leurs informations sont recueillies et utilisées. Pourtant, la Loi sur la protection des renseignements personnels et les documents électroniques exige une transparence et une ouverture des organisations vis-à-vis de leurs pratiques de protection de la vie privée.

Lire aussi :

Propositions pour moderniser la protection des renseignements personnels au fédéral

Renseignements personnels : les PME sensibilisées en 2015

Renseignements personnels : les appareils médicaux connectés dans le viseur

Articles connexes

Le NIST identifie quatre outils de chiffrement résistant au quantique

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) des États-Unis a choisi le premier groupe d'outils de chiffrement qui, selon lui, résistera à l'assaut d'un futur ordinateur quantique, une décision saluée par la cyberagence du gouvernement canadien.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Le rôle essentiel d’un responsable de la protection de la vie privée

Toute entreprise qui traite des informations personnelles ou confidentielles doit nommer un responsable de la protection de la vie privée pour superviser les obligations de conformité et protéger les intérêts des personnes concernées.

Bris de la confidentialité de renseignements personnels de candidats à Québec

Des documents et des fichiers du gouvernement du Québec contenant des renseignements personnels au sujet de 31 540 personnes ont été trouvés sur des supports informatiques externes au domicile d’un employé de la fonction publique.

Déficits de connaissances sur comment bien protéger ses renseignements personnels

Près de huit personnes sur dix au Canada disent ne pas être assez informées sur la façon de bien protéger leurs données personnelles en ligne, selon un sondage produit par Hill+Knowlton pour Interac.