Protection de la vie privée : Facebook a pris du retard


Fanny Bourel - 18/12/2018

Sept mois après avoir été annoncée par Mark Zuckerberg lors de la conférence Facebook pour ses développeurs, la fonction de suppression de l’historique de recherche Internet rattaché au profil Facebook n’a toujours pas vu le jour.Logo de Facebook

Selon le site d’actualités Recode, la fonction nommée en anglais Clear History doit permettre à l’utilisateur de supprimer l’historique de recherche Internet rattaché à son profil Facebook et d’ainsi mieux protéger la vie privée des utilisateurs de Facebook.

« C’est un exemple de type de contrôle que nous pensons que vous devriez avoir. C’est quelque chose que les partisans de la vie privée demandent et nous allons travailler avec eux pour nous assurer de bien le faire », a écrit Mark Zuckerberg, le 1er mai 2018, sur son mur Facebook.

Plus de sept mois plus tard, la fonction Clear History n’est pourtant pas au point. « Cela prend plus de temps que ce que nous pensions initialement », a admis, à Recode, David Baser, le chef de l’équipe nouvellement créée des produits liés à la vie privée. La fonction Clear History sera prête à être testée d’ici le printemps 2019, a ajouté David Baser.

Ce délai survient alors que Facebook a dévoilé vendredi une faille de sécurité ayant exposé les photos de 6,8 millions d’utilisateurs. Un bogue informatique, survenu du 13 au 25 septembre dernier, a permis à 1500 applications tierces d’accéder à des photos téléversées par les utilisateurs Facebook, mais non publiées sur leur profil.

Lire aussi :

Un internaute québécois sur deux modifie ses paramètres de sécurité

Téléphones traqués : plainte déposée contre Google en Californie

Des Canadiens inquiets de l’utilisation de leurs activités en ligne




Tags: , , , , , , , , , , ,