Promotion intéressée de l’achat en ligne par FedEx

Pas moins de 77 % des Canadiens croiraient qu’il est plus commode d’acheter des cadeaux en ligne qu’en magasin, selon un sondage commandé par FedEx.Achat en ligne, livraison, distribution

Federal Express Canada affirme que ces répondants jugeraient qu’il est plus commode, rapide et efficace d’acheter en ligne qu’en magasin, et qu’ils prévoiraient cette année faire au moins la moitié de leurs achats et magasinage des Fêtes sur Internet.

La réalisation de ce sondage opportuniste aurait été confiée à la firme Vision Critical et il aurait été effectué auprès de 1 513 répondants résidents du Canada et inscrits au Forum Angus Reid.

« Les préparatifs des Fêtes comme les repas, le nettoyage, les réceptions et les déplacements sont très stressants pour plusieurs d’entre nous. Afin de diminuer le stress et de profiter davantage des Fêtes, de plus en plus de Canadiens se tourneront vers Internet cette année pour acheter leurs cadeaux en ligne », suggère FedEx Express Canada.

FedEx prend soin de présenter ses services de livraison et ses investissements au Canada, ainsi que de mentionner que sa mission serait de « relier tous les Canadiens, qu’ils fassent leurs emplettes auprès de détaillants en ligne du Canada ou d’ailleurs, de leur éviter du stress et de faciliter leur magasinage ».

Selon Bernard Motulsky, qui est titulaire de la Chaire de relations publiques et communication marketing de l’Université du Québec à Montréal, ainsi que coauteur du livre Comment parler aux médias, généralement « un sondage opportuniste est une stratégie de mise en marché par une organisation, qui consiste à arriver au bon moment pour attirer l’attention des gens sur un comportement et ainsi indirectement promouvoir ce comportement qui va lui bénéficier ». Il n’exclut pas que les résultats de ce genre de sondages puissent être « orientés », en fonction de la formulation des questions.

Lire aussi :

Achat local et achat en ligne ne vont pas de pair au Québec

Achat en ligne : les conditions non lues seraient un risque pour les entreprises

Effet du bouton « acheter » des applications mobiles sur les ventes en ligne

Hausse de l’achat en ligne mobile au Québec

Articles connexes

L’industrie de la restauration du Canada aura son premier marché dans le métavers

Restaurants Canada, une association sans but lucratif qui vise à accroître le potentiel de l’industrie de la restauration grâce à des programmes destinés aux membres, la recherche, la défense des intérêts, des ressources et des événements, développe un marché dans le métavers pour son industrie.

Déficits de connaissances sur comment bien protéger ses renseignements personnels

Près de huit personnes sur dix au Canada disent ne pas être assez informées sur la façon de bien protéger leurs données personnelles en ligne, selon un sondage produit par Hill+Knowlton pour Interac.

Amazon privilégié aux sites des marchands du Québec

Les sites Web ou applications mobiles des marchands du Québec sont utilisés par 19 % des cyberacheteurs du Québec, par rapport à 48 % pour le site Web d’Amazon et son application mobile, selon une enquête NETendances 2021.

Institut d’IA appliquée à l’Université Concordia

Un institut d’intelligence artificielle appliquée a été lancé par l’Université Concordia à Montréal.

Travail hybride : partenariat entre Microsoft et Rogers

Rogers proposera des applications Teams et des services infonuagiques Azure de Microsoft pour la communication en milieu de travail hybride et 5G.