Progression des revenus et perte nette chez LinkedIn

LinkedIn rapporte des revenus de 473,2 M$US pour le premier trimestre de son année financière 2014.Logo de LinkedIn

L’entreprise américaine LinkedIn, qui exploite un réseau social à caractère professionnel, comptabilise des revenus trimestriels qui sont supérieurs de 46 % aux revenus de 324,7 millions de dollars américains qui avaient été obtenus lors du premier trimestre de son année financière 2013.

Lors du trimestre financier qui a pris fin le 31 mars 2014, LinkedIn a obtenu 275,9 millions de dollars américains par la fourniture de solutions liées au talent des ressources humaines. Ces revenus, qui correspondent à 58 % de l’ensemble des revenus trimestriels de l’entreprise, ont progressé de 50 % d’année en année.

Les revenus trimestriels de LinkedIn qui sont liés à la fourniture de solutions de marketing ont atteint 101,8 millions de dollars américains. Ces revenus, qui équivalent à 22 % de l’ensemble des revenus trimestriels de l’entreprise, ont augmenté de 36 % en comparaison avec les revenus du premier trimestre de l’année financière 2013.

Les revenus trimestriels de LinkedIn qui proviennent de la vente d’abonnements « Premium » ont totalisé 95,5 millions de dollars américains. Ces revenus, qui équivalent à 20 % de l’ensemble des revenus trimestriels de l’entreprise, sont supérieurs de 46 % aux revenus du trimestre équivalent de l’année financière précédente.

LinkedIn indique que 40 % de ses revenus trimestriels, soit 188,3 millions de dollars américains, proviennent des marchés commerciaux hors des États-Unis. Les revenus de 275,3 millions de dollars américains qui sont liés au canal des ventes sur le terrain correspondent à 58 % des revenus trimestriels de l’entreprise. Les revenus de 197,2 millions de dollars américains qui proviennent du canal des ventes directes en ligne équivalent à 42 % des revenus trimestriels de LinkedIn.

Pour le trimestre, LinkedIn fait état d’un coût des revenus de 62,4 millions de dollars américains. Également, l’entreprise comptabilise des dépenses en vente et marketing de 166,5 millions de dollars américains, des dépenses pour le développement de produits de 120,6 millions de dollars américains et des dépenses générales et administratives de 74,6 millions de dollars américains. Tous les coûts et dépenses trimestriels de LinkedIn sont supérieurs à ceux qui avaient été constatés pour le trimestre équivalent de son année financière précédente.

LinkedIn rapporte une perte nette trimestrielle de 13,4 millions de dollars américains. Pour le premier trimestre de son année financière 2013, LinkedIn avait comptabilisé un bénéfice net de 22,6 millions de dollars américains.

LinkedIn dit compter plus de 300 millions de membres à travers le monde.

Jean-François Ferland
Jean-François Ferland
Jean-François Ferland a occupé les fonctions de journaliste, d'adjoint au rédacteur en chef et de rédacteur en chef au magazine Direction informatique.

Articles connexes

BCE présente ses résultats du second trimestre de 2022

Bell Canada Entreprises (BCE) annonçait la semaine dernière ses résultats du second trimestre de 2022, terminé le 30 juin dernier. Elle rapporte un BAIIA ajusté consolidé en hausse de 4,6 % grâce à une croissance de ses produits services de 3,8 %. 

Lightspeed annonce ses résultats financiers

Lightspeed Commerce, un fournisseur de plateforme commerciale centralisée destinée aux commerçants du monde entier annonçait la semaine dernière ses résultats financiers pour le trimestre clos le 30 juin 2022. De façon générale, le constat est que le retour des clients dans les magasins et les restaurants permet à la société d'enregistrer des résultats supérieurs aux prévisions.

Québecor annonce ses résultats du second trimestre de 2022

C’était hier que Québecor inc. communiquait ses résultats financiers consolidés pour le deuxième trimestre 2022 qui incluent ceux de sa filiale en propriété exclusive Québecor Média inc.

Le vent dans les voiles pour CGI

La montréalaise CGI, une importante firme de services-conseils en technologies de l’information (TI) fondée en 1976, annonce aujourd’hui les résultats de son troisième trimestre. La société rapporte donc des profits de plus de 364 M$ durant la période.

Des entreprises s’attendent à de l’aide de l’État pour investir dans des technologies propres

Neuf dirigeants sur dix de moyennes entreprises du Canada ayant répondu à un sondage produit par KPMG se disent préoccupés par les répercussions du conflit en Europe sur l’économie, l’industrie et les entreprises.