Profils de clients : Bell doit demander le consentement

Un programme de publicité comportementale ciblée de Bell a fait l’objet d’une enquête du Commissariat à la vie privée du Canada.Logo du Commissariat à la protection de la vie privée du Canada

Le Commissariat à la vie privée du Canada affirme que l’annonce du programme de l’entreprise de télécommunications Bell a soulevé des préoccupations relatives à la protection de la vie privée à l’origine de 170 plaintes en vertu de la Loi sur la protection des renseignements personnels et des documents électroniques (LPRPDE), une loi fédérale.

Le Commissariat à la vie privée du Canada explique que « le programme prévoit la surveillance de habitudes de navigation des clients sur Internet, de même que de leur utilisation des applications, des émissions de télévision regardées et des habitudes d’appel ».

De plus, selon le Commissariat, « en combinant ces renseignements sensibles avec les données de compte et démographiques déjà recueillies auprès des clients, Bell peut créer des profils détaillés qui permettent à des tiers de diffuser des annonces ciblées aux clients de Bell moyennant certains frais ».

En conséquence, mentionne le Commissariat, « le commissaire Daniel Therrien exhorte Bell à obtenir un consentement positif avant de dresser des profils de clients détaillés facilitant la publicité comportementale ciblée ».

Le Commissariat ajoute que Bell ne devrait pas se contenter de supposer que les clients, qui n’ont pas exprimé leur objection de leur propre initiative à partir d’un lien au bas de la page web du programme, consentent à ce que leurs renseignements personnels servent à cette nouvelle fin de publicité.

Jusqu’à maintenant, selon le Commissariat, Bell aurait refusé de mettre en œuvre le « consentement explicite » des clients.

Lire aussi :

Caméras corporelles et corps de police

Des Canadiens craignent de perdre le contrôle sur leurs renseignements

Renseignements personnels : Google Play et App Store interpellés

Articles connexes

La Cour fédérale rejette l’appel du Bureau de la concurrence pour bloquer la fusion Rogers-Shaw

Le Bureau de la concurrence n'a pas réussi à convaincre la Cour d'appel fédérale que la décision du Tribunal de la concurrence en faveur de la fusion Rogers-Shaw était juridiquement erronée ou que cette dernière entraînerait une diminution de la concurrence.

Le Bureau de la concurrence dépose un appel mis à jour et cite des erreurs de droit dans la décision du Tribunal de la...

Selon un reportage du Globe and Mail, le Bureau de la concurrence a déposé un appel mis à jour auprès de la Cour d'appel fédérale vendredi, alléguant deux autres erreurs de droit dans la décision du Tribunal de la concurrence d'approuver le rachat de Shaw par Rogers pour 26 milliards de dollars canadiens.

Partenariat entre Centech et Bell pour stimuler l’innovation

Bell annonce aujourd'hui un partenariat stratégique de trois ans avec le centre d'innovation montréalais, Centech, un écosystème qui propulse des projets d'innovation et d'entrepreneuriat technologiques issus des sciences et du génie.

Bell conclut un prêt lié au développement durable

Bell Canada annonçait hier avoir modifié ses facilités de crédit engagées existantes de 3,5 milliards de dollars pour les convertir en un prêt lié au développement durable.

La Colombie-Britannique est la province canadienne avec la vitesse mobile médiane la plus élevée

Le rapport sur les performances du réseau du troisième trimestre d'Ookla a classé la Colombie-Britannique comme la province canadienne avec les vitesses médianes de téléchargement mobile les plus rapides.