Presse numérique : miLibris s’implante à Montréal

L’entreprise française miLibris a choisi Montréal pour installer sa filiale nord-américaine miLibris Solutions.miLibris

L’entreprise miLibris, lancée en 2009, se spécialise en numérisation de la presse pour entre autres aider les industries de la presse et de l’édition à monétiser leurs contenus.

Les logiciels de publication numérique de miLibris doivent permettre de transformer des contenus écrits en version numérique, mais aussi de les accompagner de vidéos, de segments audios ou de liens hypertextes, ainsi que de les rendre disponibles pour divers types d’écrans. « Nous n’intervenons pas dans la chaîne de production du client, explique Mélissa Denis, directrice générale de la filiale nord-américaine de miLibris. Tout est automatisé et passe par une plateforme, et non par un module d’extension ajouté au SGC (système de gestion de contenu) du client. »

miLibris propose des applications mobiles mais aussi des liseuses, disponibles sous deux formats : le format Replica, basé sur le PD, et le format 451. Ce dernier se veut une solution de lecture alternative au feuilletage page par page d’une publication numérique. De son côté, le format 451 déstructure le PDF pour hiérarchiser automatiquement les articles selon leur longueur.

miLibris souligne collaborer déjà avec des médias, dont Le Figaro ou encore L’Express en France, ainsi que The Boston Globe et New York Daily News aux États-Unis. Elle prévoit trouver de nouveaux clients aux États-Unis, au Canada anglophone et au Québec, qui s’ajouteront à la revue Gestion d’HEC Montréal, cliente depuis un an. Rappelons qu’ici, La Presse s’est positionnée sur le créneau de la presse numérique en fondant Nuglif, afin de vendre à d’autres médias son expérience acquise lors du développement de La Presse+.

Dans un avenir proche, des employés responsables de faire de la gestion de projets devraient être recrutés. Mélissa Denis espère qu’une équipe technique sera constituée à Montréal au cours des prochaines années. En attendant, le volet technique sera assuré par l’équipe de Paris.

Lire aussi:

Fin de l’édition papier de La Presse en semaine

Les hebdos indépendants du Québec à l’heure de la mobilité

Québecor Média nourrira un peu plus la bête

Articles connexes

Financement de 20 M$ pour Unito afin de façonner l’avenir de la collaboration numérique au travail

Unito, une entreprise québécoise qui développe des logiciels d'automatisation de workflows, vient de compléter une ronde de financement de 20 M$ menée par la CDPQ. De nouveaux investisseurs dont Rainfall Ventures et Investissement Québec rejoignent les investisseurs existants Bessemer Venture Partners, Tom Williams et Mistral Ventures. Ce financement permettra à Unito de renforcer sa présence croissante sur le marché.

85 % des responsables I&O prévoient augmenter leur niveau d’automatisation

Une récente enquête de Gartner révèle que 85 % des responsables de l'infrastructure et des opérations (I&O) qui ne disposent actuellement d'aucune automatisation complète s'attendent à devenir plus automatisés au cours des 2 à 3 prochaines années.

ServiceNow lance la version San Diego de sa plateforme Now

ServiceNow vient de lancer la version San Diego de sa plateforme Now qui vise à aider les organisations à progresser au-delà de la transformation engendrée par la pandémie en stimulant la productivité, en adaptant l’automation à travers toute l’entreprise et en créant de meilleures expériences pour un monde hybride.

Partenariat entre BlackBerry et Isaac pour le camionnage

La technologie multicapteurs de surveillance de remorques et de production de rapports Radar de BlackBerry a été intégrée à la plateforme de gestion et de visibilité de parcs de camions d'Isaac pour les entreprises de camionnage.

La plateforme Creator de Zoho ajustée pour les moyennes entreprises

Zoho lance une nouvelle version de sa plateforme Creator, en mettant l’accent sur la programmation schématisée.