Présence en ligne : Electronic Box devient « EBOX »

Le fournisseur de services Internet Electronic Box change de nom pour favoriser sa visibilité sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux.Ebox

Ebox en majuscules, qui offre des services Internet aux entreprises, aux organismes et aux particuliers, soutient que son changement de nom et que sa mise en place d’outils internet supplémentaires en 2016 (par exemple un service de clavardage en ligne) doivent contribuer à « simplifier et à améliorer l’expérience client, ainsi que l’offre globale ». Selon l’entreprise de Longueuil, « le domaine des télécoms est déjà compliqué en soi ».

Ainsi, selon Ebox, son nouveau nom tout en majuscules serait « plus simple à retenir et plus facile à écrire dans les moteurs de recherche et les médias sociaux ». Son site Internet aurait été l’objet d’une refonte pour correspondre à la nouvelle image recherchée par l’entreprise, tout comme son logo.

Soit, pour les moteurs de recherche et les réseaux sociaux. Par contre, le guide de l’agence de presse Reuters en matière de pratiques journalistiques suggère de ne pas reproduire tels quels les noms d’entreprises tout en majuscules, à moins que leurs lettres soient prononcées séparément, comme dans BMW.

Lire aussi:

Publicité : évolution de la consultation des moteurs de recherche

Google lance un tableau de bord de présence en ligne

Présence en ligne : les petites entreprises encore en retard

Articles connexes

Loi 64 sur la protection des renseignements personnels : Votre entreprise est-elle prête ?

Certaines dispositions de la « Loi modernisant des dispositions législatives en matière de protection des renseignements personnels » (autrefois le projet de loi 64) entreront en vigueur dans un peu plus d’un mois, le 22 septembre. Votre entreprise sera-t-elle prête à s’y conformer ?

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.

Technologies et cybersécurité au budget du Québec

Le budget 2022-2023 du gouvernement du Québec prévoit 451 millions de dollars pour la transition de l’État et des entreprises vers le numérique, et pour stimuler les achats de technologies, au cours des cinq prochaines années.

ITI acquiert Zycom Technology

ITI est une entreprise de transformations technologiques basée à Québec et Laval, au Québec, tandis que Zycom Technology est une entreprise d’infrastructure TI et de services TI gérés basée à Toronto en Ontario.

La Banque Laurentienne s’abonne à la plateforme de Financière Brim

La Banque Laurentienne s’abonne à la plateforme à la demande de Financière Brim pour proposer des produits à ses clients et transformer leur expérience de consommation de produits de crédit Visa.