Près de la moitié des Québécois adeptes des mobiles pour s’informer

Les Québécois s’informent de plus en plus sur des appareils mobiles, souligne l’enquête NETendances 2015 du CEFRIO.Illustration du concept de surinformation

Le volet « Actualité et nouvelles » de ce rapport annuel réalisé par le Centre facilitant la recherche et l’innovation dans les organisations (CEFRIO) révèle que 44 % des Québécois consultent les nouvelles au moins une fois par semaine depuis un téléphone intelligent ou depuis une tablette numérique.

Un chiffre qui grimpe à 65 % chez les 18-44 ans. Dans cette tranche d’âge, le téléphone intelligent domine la tablette, surtout parmi les plus jeunes. Près de trois quarts des 18-24 ans suivent l’actualité sur un téléphone de manière hebdomadaire, contre 23 % sur une tablette. Seuls les plus de 45 ans privilégient la tablette au téléphone.

Un Québécois sur trois accède régulièrement à l’information par l’intermédiaire d’une application mobile, 14 % d’entre eux le font même tous les jours. C’est chez les 25-44 ans que le recours aux applications est le plus fort avec des taux qui atteignent environ 40 %.

Alors que 12 % des Québécois – mais 23 % des 18 à 24 ans – s’informent uniquement grâce à Internet, 33 % d’entre eux ne consultent que la télévision, la radio, les journaux ou encore les magazines.

Internet devance la télévision comme source d’information parmi les moins de 55 ans. Chez les 18-24 ans, ce sont les réseaux sociaux qui sont la source d’information numéro un avec 79 % d’entre eux qui suivent les nouvelles sur les réseaux sociaux à une fréquence hebdomadaire.

Dans le reste de la population, la portion s’élève en moyenne à 43 % et 37 % seulement pour Facebook. Ce dernier arrive loin devant YouTube (13 %), Google+ (10 %) et Twitter (5 %).

Si les femmes s’informent autant que les hommes sur Internet, elles sont plus enclines à le faire sur des réseaux sociaux que leurs comparses masculins. Près de la moitié d’entre elles (47 %) s’y adonnent de manière hebdomadaire, contre 38 % des hommes.

Lire aussi:

Tendance vers l’utilisation d’appareils mobiles pour s’informer

Portrait des générations numériques au Québec : la génération X

Médias sociaux consultés par 30 % des adultes avant d’acheter

Articles connexes

CORRECTION : L’application canadienne Alerte COVID retirée après deux ans

L'application canadienne pour les téléphones intelligents Alerte COVID, développée au plus fort de la pandémie de COVID-19 pour avertir les gens lorsqu'ils ont été en contact étroit avec une personne infectée par le virus, a officiellement pris sa retraite.

Walmart permet de payer en ligne par débit Interac

Les clients de Walmart pourront désormais payer avec le service Débit Interac sur Walmart.ca et dans l'application mobile Walmart Canada, ont annoncé Walmart Canada et Interac le 8 décembre.

Une preuve de vaccination uniformisée dans l’application mobile ArriveCAN

Le palier fédéral travaille à mettre en place une preuve de vaccination uniformisée pouvant être utilisée avec l'application mobile nommée ArriveCAN, qui permet aux voyageurs de fournir des renseignements sanitaires quand ils arrivent au Canada.

Paiement mobile en magasin en hausse

Un adulte sur quatre au Québec utilise le paiement mobile pour effectuer des achats au magasin, selon une enquête NETendances au sujet des services bancaires en ligne produite par l'ATN.

Coronavirus : Apple News propose une couverture spéciale

Apple a mis à jour son application gratuite Apple News, disponible sur iPhone, iPad et Mac, avec une section dédiée à la couverture de l’épidémie de coronavirus.