Prédictions 2022 par des fournisseurs de produits de cybersécurité

Regarder vers l’avenir n’est pas facile, mais à cette période de l’année, les responsables de la sécurité de l’information (RSI) veulent avoir au moins une petite idée de ce qui s’en vient.

Image : Getty

Nous avons rassemblé un résumé de la réflexion de plus de 40 entreprises liées à la cybersécurité pour aider à fournir un aperçu de ce à quoi s’attendre, et ce n’est pas souvent joli. Alors préparez-vous, 2022 pourrait être une année difficile.

Le taux de réussite des cyberattaques contre des entreprises va diminuer, a déclaré Tom Okman, cofondateur de Nord Security, mais il demeurera encore au-dessus des niveaux d’avant la pandémie.

« Après deux ans de croissance exponentielle des cyberattaques, prédire le contraire peut sembler contre-intuitif. Sauf que des problèmes de sécurité sont apparus sur le radar de nombreuses entreprises, peut-être suffisamment pour en contraindre plusieurs à investir dans la cybersécurité. Le recul annoncé de la pandémie impliquera qu’une partie de la main-d’œuvre retournera au bureau ou s’adaptera à une forme de travail hybride plutôt que de travailler complètement à domicile », selon Tom Okman.

Lire l’article au complet sur le site d’IT World Canada (en anglais), une publication soeur de Direction informatique

Lire aussi :

Bilan de la cybersécurité en 2021 et regard vers l’avenir

Bilan de l’année 2021 – les TI assaillies

Pas de détente en 2022 pour la sécurité informatique

Howard Solomon
Howard Solomon
Actuellement rédacteur pigiste, Howard est l'ancien rédacteur en chef de ITWorldCanada.com et de Computing Canada. Journaliste informatique depuis 1997, il a écrit pour plusieurs publications sœurs d'ITWC, notamment ITBusiness.ca et Computer Dealer News. Avant cela, il était journaliste au Calgary Herald et au Brampton Daily Times en Ontario. Il peut être contacté à hsolomon@soloreporter.com.

Articles connexes

Les pros de la sécurité des TI se concentrent sur la prévention des attaques mais des alertes importantes leur échappe

Selon un responsable de Cisco Systems, la plus grande erreur que commettent les dirigeants de la sécurité des TI est de consacrer trop de ressources à la conformité réglementaire et à la prévention des cyberattaques.

BRP victime d’une cyberattaque

On apprend ce matin que le fabricant de produits récréatifs BRP de Valcourt est actuellement la cible d’une « activité malveillante en matière de sécurité », tel que décrit par la société dans un communiqué.

La semaine dernière dans le monde du rançongiciel – lundi 11 juillet 2022

Une diminution des attaques, ou le « calme plat avant la tempête » ? Publication du rapport du second trimestre de Cyberint sur les rançongiciels.

Des responsables des TI admettent manquer de visibilité sur leur surface d’attaque

Malgré des investissements dans la cybersécurité, de nombreuses organisations canadiennes – et leurs homologues mondiales – admettent qu'elles ont toujours des problèmes de visibilité de leurs systèmes informatiques, ce qui complique leur capacité à sécuriser des données vitales.

Faible maturité des entreprises canadiennes en matière de cybersécurité

De nombreuses entreprises canadiennes ont encore beaucoup de chemin à parcourir pour être considérées comme une organisation de cybersécurité mature, si l’étude d’un fournisseur est représentative.