Poursuite de la réduction de la perte nette chez BlackBerry

BlackBerry rapporte des revenus de 793 millions de dollars américains pour le troisième trimestre de son année financière 2015.Logo de BlackBerry

L’entreprise canadienne BlackBerry, qui fabrique des appareils et exploite des services de messagerie pour les télécommunications mobiles, fait état de revenus trimestriels qui sont inférieurs de 33,5 % aux revenus de 1,2 milliard de dollars qui avaient été rapportés par l’entreprise pour le troisième trimestre de son année financière 2014.

Pour la période de trois mois qui s’est terminée le 29 novembre 2014, les revenus de BlackBerry qui ont été générés par la vente de matériel ont représenté 46 % des revenus totaux, tandis que les revenus qui ont été tirés de la vente de services ont eux aussi représenté 46 %. De plus, les revenus tirés de la vente de logiciels ont représenté 8 % du total.

Le coût des ventes pour le troisième trimestre de l’année financière 2015 de BlackBerry est de 376 millions de dollars, alors qu’il avait été d’environ 865 millions de dollars au terme du troisième trimestre de l’année financière précédente de l’entreprise.

Les dépenses de 171 millions de dollars qui sont liées aux activités de vente, de marketing et d’administration, ainsi que les dépenses de 154 millions de dollars qui sont liées aux activités de recherche et développement sont inférieures d’année en année.

Ainsi, BlackBerry rapporte une perte nette trimestrielle de 148 millions de dollars, tandis que l’entreprise avait obtenu une perte nette de 4,4 milliards de dollars au terme du troisième trimestre de son année financière 2014 et une perte nette de 207 millions de dollars au terme du deuxième trimestre de son année financière 2015.

Lire aussi :

BlackBerry réduit sa perte nette trimestrielle

BlackBerry lance BES12 et un partenariat avec Samsung

L’État rapproche les télécoms canadiennes des décideurs de Vodafone

Articles connexes

De nombreuses entreprises nord-américaines n’ont pas d’assurance contre la cybercriminalité

De nombreuses organisations nord-américaines n'ont toujours pas de cyber assurance, révèle une nouvelle étude, et celles qui en ont n'ont pas une couverture suffisante.

Accord entre BlackBerry et Magna pour collaborer sur des solutions d’aide à la conduite

BlackBerry a conclu un accord pluriannuel avec Magna International, un fabricant canadien de composants automobiles, pour intégrer des solutions avancées de systèmes d'aide à la conduite (SAAC) dans les produits Magna.

BlackBerry QNX OS obtient une autre certification de sécurité critique

BlackBerry annonce  que son système QNX OS for Safety 2.2 sera certifié au niveau 4 d'intégrité de sécurité, le niveau le plus élevé de la norme de sécurité EN 50125 établie par le Comité européen de normalisation en électronique et en électrotechnique (CENELEC).

Un RAT à bas prix très utile aux pirates, selon des chercheurs de BlackBerry

L'une des raisons pour lesquelles le nombre de cyberattaques ne cesse d'augmenter est que le coût des outils de piratage pour les cybercriminels ne cesse de baisser. Les offres de logiciel en tant que service sont courantes, mais certains développeurs sans scrupules maintiennent le prix de leurs outils à un bas niveau.

Aperçu d’un téléphone avec clavier de type BlackBerry par le fabricant Unihertz

Un fabricant de téléphones basé à Shanghai en Chine, Unihertz, a révélé la semaine dernière sur Twitter un aperçu de ce qui ressemble beaucoup à un téléphone Android BlackBerry KEY2, avec la mention « bientôt disponible ».