Portrait des générations numériques : la génération des boumeurs

Le CEFRIO dévoile son analyse des tendances d’utilisation du numérique chez cinq générations différentes d’internautes. Voici le portrait détaillé des habitudes d’utilisation des technologies de l’information et des communications de la génération des boumeurs (55 à 64 ans).Utilisation des TI par un boomer

La proportion de boumeurs qui utilisaient, en 2013, des téléphones cellulaires de base plutôt que des téléphones intelligents était plus élevée que la proportion comparable retrouvée dans l’ensemble de la population québécoise (55 % contre 40 %). Par contre, leur taux d’adoption de la tablette numérique avait doublé par rapport à 2012, tandis que leur utilisation des réseaux sociaux et de YouTube avait aussi augmentée, bien qu’elle demeurait inférieure à la moyenne.

En 2013, les membres de ce groupe d’âge ont été actifs sur Internet en moyenne durant un peu plus de seize heures par semaine. Moins de trois adultes de ce groupe sur cinq utilisaient Internet une fois par semaine et plus, soit une proportion inférieure de 5 % à la moyenne. Leur utilisation d’Internet comme source principale d’information était aussi inférieure à la moyenne, avec une proportion de 14,9 % contre 19,7 %.

De plus, la génération des boumeurs venait au quatrième rang, derrière les générations Y, X et des jeunes boumeurs, en matière de possession en 2013 d’au moins un ordinateur à la maison, tout en restant près de la moyenne.

À l’aide de leurs équipements, 20,4 % des adultes de ce groupe d’âge avaient fait au moins un achat en ligne durant le mois précédent l’enquête, par rapport à une moyenne de 27,8 %. Cependant, leurs achats sont plus dispendieux que ceux de toutes les autres générations. En 2013, les membres de ce groupe d’âge avaient dépensé en moyenne 417 dollars par mois en achats en ligne.

Direction informatique proposera au cours des prochains jours une synthèse des fiches « générations numériques » produites pour chaque génération par l’organisme de transfert et de liaison CEFRIO, à partir des portraits tirés de son enquête NETendances 2013.

Lire aussi :

Portrait des générations numériques : la génération des jeunes boumeurs

Portrait des générations numériques au Québec : la génération X

Portrait des générations numériques au Québec : la génération Y

Articles connexes

Partenariat entre Mon commerce en ligne et le Mouvement Desjardins pour le commerce de détail au Québec

Mon commerce en ligne, une initiative de l'Association québécoise des technologies (AQT)  et de l'École des entrepreneurs du Québec (EEQ) pour soutenir le commerce de détail québécois dans l'adoption des technologies et des services numériques, annonce un partenariat avec le Mouvement Desjardins pour appuyer ses membres œuvrant dans le commerce de détail à adopter des technologies et des services numériques afin d'augmenter leur compétitivité et accroître leurs ventes en ligne.

Amazon privilégié aux sites des marchands du Québec

Les sites Web ou applications mobiles des marchands du Québec sont utilisés par 19 % des cyberacheteurs du Québec, par rapport à 48 % pour le site Web d’Amazon et son application mobile, selon une enquête NETendances 2021.

Financement de 142 M$ US pour la plateforme de matériaux RenoRun

L’entreprise RenoRun est basée à Montréal et propose une plateforme de commerce en ligne de matériaux de construction.

Le détaillant numérique Goodee financé par BKR

BKR Capital est un fonds de capital de risque qui finance des entreprises technologiques qui appartiennent à des personnes des communautés noires.

TickSmith obtient un financement de 20 M$

L’entreprise TickSmith, basée sur le boulevard Saint-Laurent à Montréal, développe et commercialise une plateforme à la demande de gestion et de commerce interentreprises en ligne de données.