Porte dérobée : fin des poursuites judiciaires du FBI contre Apple

Le bras de fer opposant Apple aux autorités américaines au sujet du déblocage de l’iPhone de l’un des tireurs de San Bernardino aurait pris fin après que le FBI fût soi-disant parvenu à accéder au contenu du téléphone sans l’appui d’Apple.Logo d'Apple

Le FBI aurait bénéficié de l’aide d’une tierce partie pour déverrouiller l’appareil. Certaines sources parlent de pirates informatiques qui auraient prêté main forte au FBI. Pour d’autres, il s’agirait plutôt de Cellebrite, une jeune pousse israélienne qui se spécialiserait en investigation sur les appareils mobiles, qui serait intervenue pour aider le FBI.

La police fédérale aurait donc abandonné les poursuites judiciaires contre Apple. Par contre, derrière cette bonne nouvelle pour l’entreprise de Cupertino en Californie, se cacherait une possibilité plus inquiétante pour elle : l’Phone 5C opérant sous iOs 9 serait donc piratable.

Pour The Atlantic, Apple aurait désormais deux options : mettre elle-même le doigt sur la potentielle faiblesse de son système de sécurité ou compter sur le FBI (ou sur la tierce partie qui l’a aidé) pour lui divulguer la manière dont ils seraient parvenus à déchiffrer le téléphone.

Le FBI ne s’est pas prononcé pour le moment. Cependant, il pourrait décider de ne rien communiquer à Apple et préférer partager son prétendu savoir avec d’autres autorités de police. Par exemple, dans le comté de New York, la police compterait 175 iPhones bloqués auxquels les enquêteurs aimeraient accéder.

La forte médiatisation de l’opposition entre le FBI et Apple pour avoir servi d’opération de relations publiques pour cette dernière. Elle pourrait lui avoir permis de tenter de renforcer la réputation de sécurité de ses téléphones et d’apparaître en protectrice du respect de la confidentialité des données. Au final, cette affaire viendrait mettre en doute la sécurité des iPhones et pourrait finir par se retourner contre la marque à la pomme.

Lire aussi:

Déverrouillage d’iPhone : Apple gagne une bataille

Apple refuse de débloquer un iPhone dans le cadre d’une enquête du FBI

Apple dans l’eau chaude au Canada

Articles connexes

Balado Hashtag Tendances, 1er décembre 2022 — L’IA qui écrit du code, les usines Foxconn vont mal, Alexa raconte des histoires et des graphismes...

Cette semaine : l’intelligence artificielle pour écrire du code, des problèmes dans les usines d’iPhone de Foxconn, Alexa crée des histoires pour enfants et l’intelligence artificielle accélère les graphismes par ordinateur.

Des résultats et des prévisions sombres pour les géants de la technologie

Alphabet, Amazon, Meta et Microsoft ont toutes annoncé des bénéfices défavorables, rapportant des baisses des revenus et des cours des actions après des décennies de croissance alors qu'ils font face à une hausse de l'inflation et des taux d'intérêt et à une récession imminente. Selon certaines informations  les quatre sociétés affichent une perte de capitalisation boursière combinée de 350 milliards de dollars américains.

Mise à jour d’OpenSSL pour corriger une vulnérabilité critique

Le projet OpenSSL publiera le 1er novembre un correctif pour une vulnérabilité critique de sa bibliothèque de sécurité open source, un événement rare auquel les développeurs d'applications et les administrateurs système devraient prêter attention.

Balado Hashtag Tendances, 27 octobre 2022 — YouTube amélioré, serrure Apple, menaces de Meta et poursuite contre Google.

Cette semaine : Des nouvelles fonctionnalités pour YouTube, une serrure Apple, Meta menace de bloquer les nouvelles au Canada et le Texas poursuit Google.